27 Fév 2008

Cliquez sur les couvertures pour voir ces ouvrages

Comment_Malraux-est_devenu_Malraux_thumb couverture _GMT_thumb Khieu Samphan et les Khmers rouges 30 ans depuis Pol Pot
AGCS_thumb Europe : La trahison des élites Menaces sur la civilisation du vin Quelle Europe après le NON ?

Si vous voulez recevoir automatiquement ce
qui est arrivé de neuf sur le blogue, il suffit de s’abonner par email

\\ Mots Clés :

09 Août 2016

Lors d’une session du Valdai International discussion club, le 24 octobre 2014, Vladimir Poutine a prononcé l’exposé de clôture. Il s’agit d’une longue réflexion sur l’ordre international tel qu’il s’est modifié depuis la fin de la Guerre froide.

Deux ans après, elle garde toute sa pertinence.

Je vous invite à lire ce texte. Il permet de comprendre les dangers du monde tel qu’il va.

Voici le lien vers un site qui a reproduit la traduction française : http://www.sayed7asan.blogspot.fr

Le lien vers traduction anglaise : http://eng.news.kremlin.ru/news/23137

Le lien vers l’original en russe : http://kremlin.ru/news/46860

 

05 Août 2016

A lire et à partager largement, un scandale UE de plus :

L’Afrique sous pression pour des accords de libre-échange avec l’Europe : mediapart.fr

L’unique objectif de l’UE c’est de mettre les Etats africains à la botte des multinationales européennes qui exploitent les peuples d’Afrique à la manière des colons d’autrefois. Et après, on s’étonne qu’ils « migrent » par milliers, fuyant la misère que nous leur infligeons. « Nous » parce que c’est de nous que dépend l’existence de cette funeste UE.

 

 

02 Août 2016

La démocratie et la souveraineté populaire contre l’échec de l’intégration néolibérale européenne et de l’euro : http://lexit-network.org/appeal

texte disponible en Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Grec, Italien, Néerlandais, Norvégien, Portugais

26 Juil 2016

Gael Giraud, économiste du CNRS, auteur de L’illusion financière (Ed. de l’Atelier, 2012)
et chef économiste de l’AFD (Agence Française de développement) sonne l’alerte sur la catastrophe écologique et économique mondiale en cours qui s’accèlérera à partir de 2030 ou 2050 :

Allons nous léguer l’apocalypse à nos enfants ?

 

24 Juil 2016

Un parlementaire vient d’adresser à une citoyenne hostile au CETA (accord UE-Canada déjà négocié) comme au TAFTA (accord UE-USA encore en négociation) une lettre qui se veut rassurante à tous égards et qui affirme que CETA et TAFTA n’ont rien en commun. Voici le modèle de réponse que j’ai proposé à cette citoyenne qui m’a contacté. Libre à chacun de s’en inspirer.

Monsieur le Député,

Je vous remercie d’avoir pris la peine de me répondre, même si votre réponse ne peut me satisfaire, car elle constitue une véritable insulte à l’intelligence commune. Pour le dire très poliment, Monsieur le Député, vous fondant sur l’ignorance supposée des citoyens, vous dites la chose qui n’est pas. Enfin, je présume que vous utilisez les éléments de réponse qu’on vous a préparés, car aucun esprit indépendant ne pourrait assumer une telle intoxication.

Lire la suite »

22 Juil 2016

Qui connaît ce que fut le sort d’une ville qui s’appelle aujourd’hui St-Pétersbourg ?  Il fut un temps où elle s’appelait Leningrad.

L’ignorance de l’Histoire étant devenue une caractéristique des jeunes générations, rappelons que le siège de Leningrad par les troupes allemandes a commencé début septembre 1941. Parties des pays baltes conquis en juillet-août, les divisions allemandes du groupe d’armée nord de la Wehrmacht sont arrivées à proximité de la ville en quelques jours. Avec l’ordre d’Hitler de « raser Leningrad de la surface de la terre », elles passent à l’attaque et se heurtent à une résistance acharnée au point que les Allemands décident d’en faire le siège. Il a duré 872 jours pour se terminer en janvier 1944. Il a coûté la vie à 1.800.000 personnes, dont 1.600.000 Russes parmi lesquels un peu plus de 600.000 sont morts de faim. Mais la population de la ville et les forces soviétiques ont tenu bon. Cette ville est devenue, avec Stalingrad, un symbole de la résistance à l’envahisseur et des souffrances infligées par la Wehrmacht. Pendant trois ans, la formidable résistance de Leningrad a fixé sur place une partie importante de l’armée allemande, rendant impossible la conquête de l’URSS. La ville de Leningrad est une de ces grandes villes martyres de la Seconde guerre mondiale. Une de ces villes russes, innombrables, dont la conquête, réussie ou pas, a affaibli considérablement les capacités militaires de l’Allemagne d’Hitler.

Lire la suite »

16 Juil 2016

Questions simples aux autorités locales et nationales :

Comment se fait-il que les entrées d’une zone dite sécurisée ne soient pas gardées?

Comment peut-on laisser entrer un camion de 19 tonnes dans une zone fermée au trafic ?

En dehors de toute polémique politicienne, il faut des réponses précises à ces questions et il faut que les responsabilités soient établies et sanctionnées.

S’il n’y avait pas eu des manquements manifestes, ce drame n’aurait pas eu lieu.

Ne vous dérobez pas, vous les élus, au plan local comme au niveau national, qui vous prétendez responsables !

rmj