27 Mar 2004

L’Europe ne dit pas ce qu’elle fait; elle ne fait pas ce qu’elle dit. Elle dit ce qu’elle ne fait pas; elle fait ce qu’elle ne dit pas. Cette Europe qu’on nous construit, c’est une Europe en trompe l’œil. » Voilà ce que pensait Pierre Bourdieu.

Sa réflexion est le point de départ de ce livre.Aujourd’hui, l’Europe n’est pas une communauté de valeurs, mais une communauté d’intérêts où l’individualisme l’emporte chaque jour davantage sur le bien commun, à l’image d’une société américaine souvent décriée, mais de plus en plus imitée.

A l’aide de multiples cas concrets, Raoul Marc Jennar met en évidence cette « trahison » et montre comment l’Union européenne agit à l’opposé de ce qu’elle proclame. Ses institutions ne sont pas démocratiques et transparentes, mais technocratiques et opaques. Ses politiques ne servent pas l’intérêt général, mais celui des milieux financiers et des lobbies d’affaires. Au sein de l’Organisation mondiale du commerce, elle défend parfois les propositions ultralibérales avec plus de force que les Etats-Unis. Enfin, sous couvert de  » partenariats  » avec les pays du Sud, elle se livre en fait à une véritable recolonisation de leurs économies. »

Commander cet ouvrage

Lu 18 429 fois Imprimer Imprimer
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes. Moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...
Mots-Clés (tags) :

2 Réponses pour “Europe, la trahison des élites”

  1. Sylvie BRISSON a dit :

    Bonjour, votre livre et votre site m’ont été recommandés par un ami. J’ai beaucoup apprécié votre travail de conscientisation au moment du référendum sur la constitution européenne.
    Je suis assez étonnée que vous proposiez votre ouvrage à la vente via le site Amazon qui, à ma connaissance est une entreprise au fonctionnement néo libéral, exploitant ses salariés et fragilisant le réseau des librairies indépendantes qui, en France, fonctionne encore, grâce à la politique du prix unique du livre. Pour ma part, habitant à Chambéry, c’est dans une de ces librairies que j’irai acheter « Europe, la trahison des élites. »

  2. Raoul Marc Jennar a dit :

    Je n’ai rien proposé du tout à Amazon. La vente de mes livres échappe totalement à mon contrôle. Je dois dire que je suis incapable d’avoir des préoccupations marchandes. J’écris dans l’espoir d’être lu, mais je suis nul en ce qui concerne la commercialisation. Cela étant, je partage votre analyse de cette entreprise et moi-même je privilégie des libraires qui sont plus que des marchands de papier.

Répondre