24 Mai 2009

lowyIl existe deux espèces d’écologistes :  les « mous »,  c’est à dire ceux qui s’adaptent au néo-libéralisme de l’Europe de Maastricht, ou au social-libéralisme du centre-gauche,  convaincus qu’il faut être réaliste et essayer de mettre un peu de vert dans le pétrole capitaliste ;  et les anti-capitalistes,  ceux qui ont compris la nécessité,  pour sauver l’environnement –  et donc la vie sur cette planète –  de s’attaquer aux intérêts du capital,  français et multinational,  avec,  comme horizon alternatif,  un autre modèle de civilisation :  l’ecosocialisme.

Raoul Jennar est de ces derniers.  Personne mieux que lui ne représente, en France aujourd’hui,  une sociale,  « rouge » et « verte »,  qui associe,  inséparablement,  le combat pour les intérêts des travailleurs et la lutte pour sauver l’humanité de l’éco-catastrophe capitaliste.  Par ses connaissances scientifiques,  par son expérience militante,  par sa sensibilité altermondialiste,  il sera,  dans le Parlement européen,  un porte parole des luttes sociales et environnementales,  un adversaire intraitable du nucléaire et des OGM, bref un empêcheur de polluer en rond.

Michael  Löwy.
Co-auteur du Manifeste ecosocialiste international (2001)

Lu 2872 fois Imprimer Imprimer
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore évalué)
Loading...
Mots-Clés (tags) : , , ,

Répondre