21 Déc 2015

par André Bellon, Président de l’Association pour une Constituante, , Françoise Castex, ancienne Députée européenne, Florence Gauthier, Historienne, Roland Gori, Psychanalyste, Raoul Marc Jennar, Essayiste, Richard Martin, Directeur du Théâtre Le Toursky à Marseille, Evelyne Sire-Marin, Magistrat, ex Présidente du Syndicat de la Magistrature.

Il serait absurde de sortir soulagés du deuxième tour des régionales. Si, en apparence, les résultats semblent avoir évité le pire, l’extrême droite a assis sa présence. De plus en plus de citoyens rejettent les partis traditionnels et émettent un fort doute sur la capacité de nos institutions de répondre aux dommages sociaux, économiques, culturels et humains. Il s’agit d’une crise profonde de la démocratie à laquelle le FN ne saurait être une solution.

Bien avant les événements dramatiques du mois de novembre, le rejet des gouvernements imposant leurs choix néolibéraux était de plus en plus manifeste. Aujourd’hui, la solution n’est pas dans le renforcement d’un pouvoir autoritaire ou d’un leader charismatique. Au contraire, seule une refondation démocratique qui puise dans la vitalité de la société française peut offrir des solutions efficaces et adaptées aux problèmes dans lesquels s’enfonce le pays.

Rétablir la citoyenneté, réaffirmer l’opposition à une Europe néolibérale, reconstruire la souveraineté du peuple, autant de principes qui ne peuvent être portés dans le cadre du système politique actuel. La démocratie est le pouvoir du peuple, elle ne peut se redéfinir que par l’expression des citoyens. Elle impose une mobilisation populaire, la création immédiate de nouveaux espaces d’expression et de décision.

Pour lancer ce processus vital pour la nation, nous appelons les citoyens à s’engager dans un processus de refondation, par eux-mêmes, de la démocratie. Dans un premier temps, nous les appelons à exprimer leurs volontés en rédigeant des cahiers d’exigences, à se réunir en cercles locaux pour les écrire en commun, selon les modalités qu’ils trouveront les plus appropriées (recueil de textes, lettres ouvertes, listes de demandes, etc.).

Il s’agit de reconquérir l’espace de la parole démocratique mise à mal par la technocratie, la société de la marchandise et du spectacle. Il s’agit de tisser de nouveaux liens entre des citoyens trop souvent tétanisés par le sentiment trompeur de leur isolement bien qu’ils soient des millions à souhaiter une réinvention de la vie politique.

Dans cette perspective, et dans un deuxième temps, nous inviterons tous ceux que cette initiative intéresse à préparer un grand rassemblement de collecte, d’expression et de traitement des cahiers d’exigences rédigées librement au niveau local. Il s’agira de rendre visibles les demandes des citoyens mais aussi d’envisager les solutions qu’ils proposent pour reprendre en main leurs droits fondamentaux de peuple souverain.

A partir de ce moment, il appartiendra aux citoyens de décider comment répondre à l’actuelle crise de régime, sous quelles formes précises ils souhaitent rétablir la démocratie dans notre pays en définissant les nouvelles règles de fonctionnement de la vie politique.

Citoyens, il est temps de se libérer des figures imposées par la vie publique depuis plusieurs décennies et dont la faillite est de plus en plus évidente. La démocratie est notre bien. Nous y tenons. Disons-le en participant à cette initiative. Elle sera ce que nous en ferons.

 

 

 

Lu 3 006 fois Imprimer Imprimer
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes. Moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

42 Réponses pour “Faire face – Réinventer la démocratie”

  1. Peretz a dit :

    Refonder la démocratie passe par une nouvelle constitution. Proposition faite dans « 6 e république, faire bouger les lignes » (Amazon)

  2. GUIST'HAU a dit :

    Bonjour,

    Quel est le cadre d’intervention de votre proposition ? Y-a-t-il une opération qui va être lancée et où ?

    Bien cordialement.

    Frédéric

  3. Annie Stasse a dit :

    Petit historique des divers mouvements pour une 6ème République, que certains ont l’air d’ignorer, pensant que ce billet serait le xème appel dans ce sens :

    Convention pour la 6° République (C6R) : une association indépendante de tout parti politique, créée en 2002 pour rassembler les citoyens convaincus de la nécessité de fonder une République nouvelle. Bernard Vivien animateur, et aussi Montebourg et d’autres. Site Convention pour la 6ème République
    Association pour une Constituante créée le 29 mai 2005, André Bellon président, Site Association pour une constituante
    Printemps 2013 Jean-Luc Mélenchon appel à une marche citoyenne pour une 6ème République site Mouvement pour une 6ème République

    Autrement dit JLM fut précédé par plusieurs mouvements pour une 6ème dont André Bellon en 2005… qui lui-même ne se joignit pas à la C6R je n’en connais pas plus les raisons.

    Déjà si tous ces gens de bonne volonté fusionnaient ce serait pas mal.

  4. Henri Marteau a dit :

    Nous vivons la fin d’un système et souhaitons ne pas avoir à en passer par le pire pour en finir avec ce monde politique en phase terminale.
    Les élections ne sont qu’une composante de la démocratie et ne suffisent nullement à la faire vivre.
    Notre démocratie représentative est issue de la Révolution française à l’intérieur de laquelle s’opposait deux conceptions de la démocratie :

    -1) La démocratie directe pensée par Jean-Jacques Rousseau, Montesqieu … dans laquelle le peuple participe activement et directement et non par le biais de représentants au pouvoir législatif. Jean- Jacques Rousseau estime
    que la démocratie ne peut être que directe en se fondant sur les droits naturels
    des êtres humains (droits liés à l’appartenance à l’humanité : liberté, égalité, droit de propriété…) et sur le pacte social qui les unit.

    – 2) La démocratie représentative pensée par l’Abbé Sieyès et les révolutionnaires américains dans laquelle les citoyens élisent des représentants qui ont mandat d’exercer le pouvoir en leur nom et en leur place pour une durée limitée.

    C’est la seconde conception qui a prévalue avec des professionnels de la politique chargés de penser au nom du peuple.
    Revitalliser la démocratie suppose impérativement en finir avec les professionnels de la politique pour arriver à un hybride de la démocratie directe par tirage au sort et de la démocratie représentative en repensant le statut des élus.
    Vouloir élire une Assemblée constituante pour rédiger une nouvelle Constitution composée de professionnels de la politique est une chimère car ils élaboreront des textes à leur convenance. Une Assemblée constituante ne peut être composée que de citoyens tirés au sort.

    Voir le documentaire intéressant, J’ai pas voté : https://www.youtube.com/watch?v=uzcN-0Bq1cw&feature=youtu.be&t=3

    .
    .

  5. nuria a dit :

    il semblerait que les électeurs Espagnols ont entendu le message démocratique et le leader de Podemos a été clair hier soir :
    il y a urgence à redonner au peuple sa place dans les décisions et il martèle qu’il faut changer la Constitution , le mode de vote, etc.. nouveauté dans son programme il y aurait la sortie de l’Euro et de l’UE !!à vérifier.
    nuria

  6. Henri Marteau a dit :

    La démocratie représentative est- lle le seul type de démocratie possible ?
    Voir : https://sesmassena.sharepoint.com/Documents/CHAP%201%20-%2012%20-%20C%20-%20Les%20autres%20formes%20de%20la%20d%C3%A9mocratie%20%28Cours%20ter%20Scpo%29%20%282012-2013%29.pdf

  7. Beyriere a dit :

    Pourquoi ne pas lier cette initiative à celle de M6r?
    Faire converger tous ceux et celles qui appellent à cette 6eme République?

  8. Raoul Marc Jennar a dit :

    Beyriere : La démarche est différente. Elle ne vient pas d’un leader politique au fonctionnement bonapartiste. Elle appelle à ce que les initiatives viennent d’en bas.

  9. Raoul Marc Jennar a dit :

    Marteau : ce que vous dénoncez n’est pas du tout ce qui est proposé. En amont de la rédaction d’une Constitution (dont les rédacteurs ne pourraient ultérieurement détenir un mandat afin d’éviter qu’ils écrivent la Constitution pour eux-mêmes); en amont de l’élection d’un Assemblée constituante qui devrait être vraiment représentative, il s’agit de reprendre la parole, reprendre l’initiative au niveau des gens et pas des appareils de parti. Il s’agit de se libérer de l’emprise des partis qui ont tout compromis. Il s’agit de commencer par ce qui doit être le commencement : le peuple qui se réapproprie la parole, en toute liberté.

  10. Raoul Marc Jennar a dit :

    Peretz : rien à voir avec un mouvement téléguidé par une professionnel de la politique.

  11. Raoul Marc Jennar a dit :

    Guist’hau : il faut sortir du modèle culturel dominant où il faut un cadre pour penser et agir. Assez d’être encadré dans des structures aliénantes. Il s’agit de reprendre la parole au niveau des gens qui doivent s’organiser eux-mêmes. Nous ne nous adressons pas à des moutons. Nous nous adressons à des femmes et des hommes désireux de reprendre eux-même leur destin en main.

  12. Raoul Marc Jennar a dit :

    Peretz : rien à voir avec cette initiative lancée d’en haut par un professionnel de la politique.C’est un appel à ce que chacun s’engage dans son milieu de vie pour se réapproprier son destin en dehors du carcan aliénant des partis politiques qui nous ont conduits là où nous sommes.

  13. Raoul Marc Jennar a dit :

    Stasse : Toujours cette fossilisation de la pensée qui appelle au rassemblement des contraires.
    Se rassembler pour se rassembler. Et le contenu alors ?
    On est bien dans l’idéologie du consensus où on prétend que la méthode (se rassembler) est plus importante que le projet (ici rendre la parole au peuple). C’est le discours qu’on nous assène depuis des années et qu’on va nous matraquer jusqu’en 2017.
    Il ne s’agit ici pas du tout de créer une structure encadrée par des professionnel de la politique. Il ne s’agit même pas de créer une structure pilotée par « ceux qui savent ».
    Rien à voir avec les projets évoqués.
    Il faut être capable de briser les moules culturels qui enferment dans des schémas qui ont échoué. Il s’agit de dire au peuple que c’est lui qui doit se réapproprier son destin et que l’expérience nous apprend qu’il doit désormais se méfier comme de la peste des politiciens professionnels qui détournent et tuent tout projet porteur d’espoir.
    Les signataires de cet appel ne sont candidats à rien ; ils n’appellent à la création d’aucun parti ou mouvement. Ils invitent, à la lueur de leur expérience et de l’analyse de l’état de la démocratie française, les femmes et les hommes de ce pays à s’organiser eux-mêmes, en dehors du poison mortel des appareils politiques (qui ont tué les CUAL en 2006 et le FdG entre 2012 et 2015), en cercles locaux autonomes, chacun selon les modalités voulues localement, pour se réapproprier leur destin et empêcher de retomber dans les ornières du désespoir. C’est par là que commencera une réinvention de la démocratie.

  14. Raoul Marc Jennar a dit :

    @Peretz – Avant d’envisager une Constitution, il faut que le peuple se réapproprie la parole. Sinon, le risque est grand qu’une nouvelle Constitution soit confisquée par les professionnels de la politique.

  15. RV a dit :

    Monsieur Jennar

    Il me semble que les ateliers constituants, à l’initiative d’ Etienne Chouard, permettent au « peuple » de se « réapproprier la parole » pour reprendre vos mots.
    Et ce faisant font d’une pierre deux coup, réappropriation de la parole et travaux pratiques sur les articles d’une constitution à construire.

    Cordialement
    RV

  16. L'ours des P.o. a dit :

    et ce que propose Etienne Chouard?

  17. Davesnes a dit :

    Ça fait le combientième appel du même genre lancé par des intellectuels chaque fois que ça va mal à gauche. À quoi ça rime ? Comment peut-on imaginer que ça va déclencher quoi que ce soit ?
    Déjà, le fait de s’adresser au « citoyen » me dérange profondément. On s’adresse au citoyen parce qu’on veut éviter la conflictualité droite-gauche. On est tous citoyens, la Prévention routière s’adresse aux citoyens automobilistes. Quand il y a des problèmes scolaires, on s’adresse aux citoyens parents pour qu’ils remplissent bien leur rôle. Etc, etc.
    À mon humble avis, pour rétablir la démocratie, comme vous dites, il faut commencer à dire que le jeu électoral est truqué et expliquer en quoi il est truqué et comment il est truqué. Les pédagogues qui lancent cet appel pourraient déjà démontrer que les classes populaires ne sont pas représentées dans les Assemblées d’élus. Combien d’ouvriers, d’employés, de chômeurs à l’Assemblée nationale ? Une campagne sur ce thème pourrait déciller quelques yeux.

  18. Darna a dit :

    Dans 1 holocratie, il n’y a ni classe dirigeante, ni peuple : tout le monde participe aux décisions, et les porte-paroles des groupes de réflexions/actions, selon les domaines ou thèmes de gestion des ressources/biens communs… sont tirés au sort. Le tirage au sort, n’empêche aucunement que chaque élu(e) soit encadré(e) et conseillé(e) par les autres. Mais le fait de porter la lourde charge de représenter la parole collective, OBLIGE à rester vigilant(e) face aux tentations de prise abusive de pouvoir. Ce qui est totalement à l’inverse du système actuel où le candidat désiré doit savoir penser et agir à la place du reste de la population.
    Et la suppression des privilèges et de l’immunité parlementaire, seront les agents nettoyants de toutes formes de corruption…
    Cependant, rester toujours conscient(e) que dans la biodiversité humaine, il y aura toujours des envieux, des natures dominantes ou dociles…Disons qu’au moins l’holocratie permettra d’en minimiser les dégâts lors de possibles dérives. La perfection n’existera jamais, car l’évolution est mère de création et inversement, n’est-ce pas ?

  19. Peretz a dit :

    @GUIST’HAU Pas d’encadrement pour le moment. mais possibilité avec l »association « pour une constituante citée au-dessus (André Bellon). Ou avec quelques citoyens ayant apprécié cette proposition sur mon site. « www.voiescitoyennes.fr » Tout reste ouvert. Amitiés

  20. Peretz a dit :

    @Henri Marteau – Oui pour un pays de plusieurs millions d’habitants. Techniquement impossible de donner le pouvoir au peuple uniquement par référendum. Sur l’Agora en Grèce antique l’Ecchlesia (citoyens) votait généralement à main levée. Maximum 1000 citoyens.

  21. Peretz a dit :

    @Beyriere – Effectivement c’est une possibilité.

  22. Peretz a dit :

    @Raoul Marc Jennar – R.M. Jennar. Effectivement le M6R a été initié par Montebourg. Il propose une nouvelle constitution, améliorée mais il s’en est servi comme tremplin pour une ambition très politique. Dans ce qu’il propose rien n’est changé concernant l’élection du Président de la République au suffrage universel direct…

  23. loulou63 a dit :

    Ce soir nous avons une réunion de l’atelier constituant de Clermont-Ferrand:
    https://www.facebook.com/Atelier-constituant-Clermont-Ferrand-1414036585548566/?fref=ts
    C’est la première réunion de ce groupe qui s’est constitué sur facebook et que je ne connais pas.
    J’ai bien compris qu' »en amont de l’élection d’un Assemblée constituante qui devrait être vraiment représentative, il s’agit de reprendre la parole, reprendre l’initiative au niveau des gens et pas des appareils de parti. Il s’agit de se libérer de l’emprise des partis qui ont tout compromis. Il s’agit de commencer par ce qui doit être le commencement : le peuple qui se réapproprie la parole, en toute liberté.  »
    Qu’est ce qui va réunir toutes ces initiatives, si ce premier « atelier constituant » fait tâche d’huile?

  24. Bonsensiste a dit :

    Je pense que toutes ces propositions ne ciblent pas le VRAI problème ?
    Un nouvel espace d’expression citoyenne sera soit occulté, soit occupé par le pouvoir ( l’ancien ou le nouveau) et finira sourd et muet ?
    Une constitution sera aussi un nouveau problème qui va faire eclater , une nouvelle foi le peuple a l’avantage e ceux qui l’auront instaurés et va nous ramener a un « machin  » comme la quatrième République ou les partis feront la loi en s’asseyant sur l’expression populaire ?
    Un toilettage en profondeur de la V ème qui a duré suffisamment longtemps avant d’être dévoyées par le congloméra presse, finance politique , en replaçant le référendum au centre avec une presse contrôlée par autre chose que la finance peut remédier au capharnaüm actuel ?
    Des mesures comme par exemple l’interdiction de représentation d’un homme politique battu , d’une refonte des partis avec un nouveau mode de financement, d’un vrai référendum d’initiative populaire et quelques autres toilettage suffisent ?
    1/ la politique oit etre ouverte à tous, encartés ou pas avec les mêmes moyens . Par conséquent les politique ayant failli devant le peuple ne pourront plus se représenter …. exit a vie pour renouveler une caste qui vit pour elle avant d vivre pour ceux qu’elle représente ? Ceci évitera les retournement de vestes et de doublure comme on le voit depuis 40 ans et de plus évitera de voter CONTRE un mauvais pour faire élire son unique concurrent ?

    2/ mettre TOUS les partis dans un parti « commun » contrôlé » par des citoyens non encartés tirés au sort de sorte que financièrement toutes les idées auront le même support ? Pas de partis communiste , mais un seul groupe d’élus toutes tendances confondues qui débattrons ensemble, sans polluer le peuple avec des promesses jamais tenues ?

    3/ pas de presse appartenant a des groupes industriels ou commerciaux, voire directement financier qui de fait n’est plus indépendante et ne peut plus s’exprimer LIBREMENT ? ( ex licenciement monsieur Météo) ?

    4/ un vrai référendum d’initiative UNIQUEMENT populaire, sans censure du parlement pour être de fait libre !

    Pas de congrès, de Versailles ou d’ailleurs pour s’assoir sur une volonté populaire !

    Mais surtout éviter de provoquer une confrontation entre 51% du peuple contre 49% qui amènent des divisions inutiles et AFFAIBLISSANTES ( c’est en fait fait pour) ?

  25. AUSEUR Robert a dit :

    Un parti politique , à l’origine , devait permettre de rassembler des citoyennes et des citoyens , pour leur permettre d’y élaborer des idées , pour la gestion de la société : Mais à force d’hadésion , on va dire dénuées de contenu politique …..Menés par des gens habités seulement d’ambitions perso . Si vous ajoutez à cela les 50% de citoyens (nes) qui ne votent pas : se répendant en prétextes de …….., et de déclarations de nullités de celles et ceux qui sont élus et qui façonnent cette société, formée pour l’essentiel d’intérêts perso ! En fait ces non électeurs se crachent dessus , car ils permettent à celles et ceux-ces qui se sont accaparés les pouvoir (souvent nuisible à une majorité de citoyens d’en bas= 55 % de la population ) = La responsabilité des fautes commence là !

  26. P.FIGEAC a dit :

    Nous retrouvons dans cet article les préoccupations qui sont les nôtres. Nous venons de publier un petit livre « Dis, c’est quoi la démocratie? » accompagné de panneaux destinés à susciter la parole citoyenne. Nous avons conçu dans le même état d’esprit des CD dont un spécialement conçu pour la jeunesse et nous préparons pour le mois de mai 2016 un spectacle en lien avec les écoles intercommunautaires de danse et de musique « De l’enfant au citoyen ».
    Un second ouvrage est en préparation « refonder la démocratie ».
    Toutes les initiatives menées nous intéressent!!!

  27. P.FIGEAC a dit :

    @P.FIGEAC
    Voir notre site: http://anthropopedagogie.com

  28. clement a dit :

    @Annie Stasse – Si on laisse aux partis politiques l’initiative d’une nouvelle constitution,c’est fichu d’avance puisque ceux-ci pensent d’abord à leur propre place.D’autre part,il serait judicieux de tenir compte des travaux déjà commencés par Etienne Chouard sur l’élaboration par les citoyens de cette nouvelle constitution,n’en déplaise aux fachos d’antifas et en laissant de côté certaines de ses déclarations,enfin d’aller voir aussi ce que propose Caleb iri sur son site,lui qui se démène depuis longtemps sans grand écho.

  29. Raoul Marc Jennar a dit :

    Peretz : le M6R a été initié par Mélenchon ; Montebourg lui avait créé, bien avant, un mouvement dont s’était également l’objectif. De telles initiatives, instrumentalisées à des fins électorales, nuisent à l’idée même de la nécessité d’une VIe République puisqu’elles la dévoient.

  30. bertre a dit :

    @Annie Stasse

    En fait, l’idée d’une République alternative a commencé en 1958, dès que de Gaulle a voulu imposer sa constitution, celle que nous connaissons et que nous avons amendée plusieurs fois!
    Des mouvements citoyens qui prônent la création d’une république nouvelle, il y en a de nombreux. Chacun, bien entendu revendique la paternité de l’idée, tant il est vrai que c’est plus souvent nos égos que notre cerveau qui commandent, surtout en politique!
    L’idée d’une nouvelle république ne peut arriver que par trois système dont la simultanéité partielle ou totale ne peut être exclue.
    1- Recréer un état, parallèlement à celui qui existe et rendre ce dernier progressivement inutile et impraticable. Notre Dame des Landes est un bon exemple
    2- Une insurrection populaire avec occupation permanente d’un lieu symbolique. Aventure à risque mais qui a réussie dans certains pays.
    3 Prise du pouvoir par les élections présidentielles et par un candidat qui garantira la convocation d’une assemblée constituante.
    Plusieurs conditions:
    A- Ne pas laisser noyauter la constituante par les partis politiques qui sont honnis de la population ( et qui le méritent bien!!!)
    B- Ne pas imposer à la constituante des idées de l’extérieur. Lui laisser une totale souveraineté.
    C- S’appuyer sur les « cahiers d’exigence » que André Belon préconise et qui auront été dépouillés par une entité neutre (c’est à dire, dépouillée de la vermine politicienne).
    D- Faire valider la constitution qui en sortira, par un référendum national.
    Il ne faut pas oublier:
    1-Qu’une constitution démocratique ne peut être produite que par une Nation , une société dans laquelle le principe du libéralisme aura été mis en accusation.
    2- Qu’une constitution n’est réellement démocratique que si elle respecte stricto sensus le principe de liberté, d’égalité et de fraternité, c’est à dire le retour sans appel à une justice sociale sur laquelle l’État actuel s’assoie crapuleusement
    Il est indispensable que TOUTES les associations qui œuvrent dans ce sens, se fédèrent en gommant ce qui les divise et en s’appuyant sur le tronc commun qui est la demande de démocratie. Il faut que les égos se taisent. Que les querelles du genre « j’étais le premier » s’arrêtent, éventuellement que l’on fesse ceux qui sont incorrigibles. Dire qu’on est le premier à avoir prôné l’idée d’un état démocratique relève plus de la psychiatrie que de l’Histoire.
    Instaurer la démocratie, c’est mettre un terme à la ploutocratie et sa petite sœur, la crapulocratie. C’est, en plus de l’humilité, revenir à la Vertu qui est le fondement de la République.

  31. RV a dit :

    @L’ours des P.o.

    il organise, il est à l’initiative de ce qu’il appelle des « Ateliers constituants »
    pour en savoir plus rien de plus simple, il a un site
    par exemple la dernière publication
    http://chouard.org/blog/2015/12/21/demain-le-film-est-sorti-et-il-est-epatant-faites-passer/
    merci pour votre question
    on ne sait jamais si on est lu et comment on est reçu dans ce genre de dialogue

  32. jojolemerou a dit :

    @Raoul Marc Jennar

    « (dont les rédacteurs ne pourraient ultérieurement détenir un mandat afin d’éviter qu’ils écrivent la Constitution pour eux-mêmes); »

    Dans les pistes suggérées par les gens du FDG, pour la construction d’une 6 eme république , il est proposé que les gens qui seront mandatés (en réalité plutôt élus ?) pour écrire la constitution ne puissent pas se présenter , ensuite, comme député .

  33. Faire face – Réinventer la démocratie | Résistance Inventerre a dit :

    […] Depuis Mosset – 21 décembre 2015 –  […]

  34. Raoul Marc Jennar a dit :

    RV : il n’y a aucune censure sur mon blog et « dans ce genre de dialogue », sauf pour ceux qui cultivent la haine du genre humain (antisémites, xénophobes, racistes, négationnistes, arabophobes) et pourvu que l’expression d’opinions divergentes se fasse dans la politesse et le respect et en dehors de toute attaque ad hominem.

  35. elena tirinu a dit :

    @clement – tout à fait d’accord, merci pour l’avoir bien précisé.

  36. loulou63 a dit :

    Mr Jennar
    Vous nous faites la promo des ateliers constituants (cités un peu plus haut) qui pour beaucoup d’entre eux, semblent se référer à Etienne Chouard pour finalement nous annoncer qu’il y a des liens entre cet économiste et l’extrême droite!
    https://blogs.mediapart.fr/luttonscontrelefn/blog/290115/qui-est-vraiment-etienne-chouard?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-66
    Etes vous sûr des autres personnes à l’initiative de cet appel?
    Merci

  37. Raoul Marc Jennar a dit :

    à loulou63: il y a confusion; nous ne faisons en aucun cas la promotion des ateliers constituants de M. Chouard (qui n’est pas économiste, mais prof d’informatique dans un lycée et juriste de formation). Nous appelons les gens à se réunir, en cercles locaux, pour débattre de l’avenir du pays, se réapproprier la parole, formuler ensemble des cahiers d’exigences et, parmi d’autres sujets, débattre d’une nécessaire assemblée constituante. Les signataires de l’appel auquel je participe et qui se trouve sur ce blog (« Faire face – réinventer la démocratie », 21 décembre 2015) sont connus et leurs qualités sont indiquées dans cet appel. Rien à voir avec les « amis » de M. Chouard.

  38. loulou63 a dit :

    Oui mais il se trouve que ces ateliers étaient déjà à l’oeuvre avant votre appel. Il y a une confusion totale actuellement, car ces gens là me paraissent ignares en politiques et très innocents même s’ils sont animés de bonnes intentions. Votre appel ne rajoute finalement qu’un nouvelle couche à la confusion ambiante!

  39. Raoul Marc Jennar a dit :

    loulou63 : merci pour votre mépris à l’égard de ceux qui au moins tentent quelque chose ; c’est extrêmement constructif. Nous n’appelons pas à faire des ateliers sur les recommandations de Chouard dont le nombre modeste déjà en place n’interdit pas toute autre initiative; nous appelons simplement à ce que les gens se regroupent pour reprendre leur destin en main, de manière globale et pas exclusivement centrée sur l’écriture d’un projet de constitution. Et ne se contentent pas, en restant au balcon, de tirer à bout pourtant sur toute initiative nouvelle.

  40. loulou63 a dit :

    Bonjour
    Ce n’est sûrement pas de mépris dont il s’agit, mais il se trouve que personnellement j’ai eu beaucoup de mal à trouver cet atelier et ce groupe de personnes dont l’objectif me semble louable. Je veux juste dire qu’il est difficile de s’y retrouver. La référence à Etienne Chouard n’y est même pas flagrante de toutes façons. Je vais leur envoyer l’article de médiapart « qui est vraiment Etienne Chouard » et je vous tiens au courant pour leurs réactions.
    Cordialement

  41. Myriam Debergue a dit :

    Votre réponse, Mr Jennar, est parfaitement juste.
    Soutenir une idée n’est pas prétendre l’avoir inventée.
    Je remercie votre action.
    Pour avancer, être positif et ne pas perdre de temps est une base.
    Merci Mr Jennar.

  42. sdm94 a dit :

    Pour un « voyage dans l’univers des démocrates militants » :

    0 – Plan de route : https://frama.link/74C1XMkN
    1 – les associations : https://frama.link/jo-77VPu
    2 – les partis : https://frama.link/V6CIktH3
    3 – les « CivicTech » : https://frama.link/aQJqvpqh
    4 – La galaxie des Gentils Virus : https://frama.link/MCmcyy7w
    5 – les sites indépendants : https://frama.link/Yxi3e6AM
    6 – Et maintenant qu’allons-nous faire ? : https://frama.link/HiEthChp

Répondre