25 Mai 2016

Regarder les journaux télévisés de France 2, c’est s’infliger un véritable cours de propagande patronale.

La manière dont l’opposition à la loi travail est discréditée, systématiquement diabolisée, totalement caricaturée fournit la plus claire indication sur les intérêts que défend cette chaîne de télévision.

Tous les ingrédients sont réunis pour dresser l’opinion publique contre ceux qui ont le courage de s’impliquer, de se battre, de prendre les risques de manifester ou de faire grève. Car il est devenu manifeste qu’une violence d’Etat a été décidée pour briser les manifestations et réduire à néant le droit fondamental de manifester son opinion, en particulier lorsqu’il s’agit d’une opinion contraire à celle d’un pouvoir qui s’est résolument mis au service du patronat. Faire grève n’est jamais gratuit pour ceux qui ont le courage de s’y engager. Tout cela, bien entendu, est passé sous silence par de prétendus journalistes qui auraient excellé à la télévision de Pinochet ou de Ceausescu.

Orchestrer une dramatisation de l’information, inciter à l’hostilité contre les grévistes, susciter la peur, instiller un climat d’angoisse, provoquer un mécontentement général à l’égard des opposants à la loi travail,  rien n’est négligé par ce bureau de propagande du MEDEF qu’est la rédaction de France 2.

On doit s’interroger : n’est-il pas temps de remettre en question notre obligation de financer une chaîne publique de télévision qui bafoue les obligations du service public ?  N’est-il pas temps de lancer une action citoyenne pour le droit à une information complète, honnête, équilibrée, présentant d’égale façon les points de vue, ne manipulant pas les faits, respectueuse des téléspectateurs.

La propagande a toujours été, sous tous les régimes, une insulte à l’intelligence collective des peuples. Refusons la propagande du MEDEF distillée par France 2.

 

Lu 3821 fois Imprimer Imprimer
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (6 votes. Moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

24 Réponses pour “France 2 : la télé du MEDEF”

  1. clement a dit :

    Depuis quelque temps j’essaie le journal d’Arte qui me semble grosso modo plus objectif, sauf pour les conflits au Moyen-Orient. Mais il est vrai que Pujadas Lacarrau Gessler finissent par nous taper sur les nerfs avec la prop’ néo-libérale.Quant à Elise Lucet,ses enquêtes ne vont pas assez loin.

  2. lilitte a dit :

    Boycotter ces télés de perroquets !!!! Ce sont médias paris vous mentent

  3. Georges-Henri CLOPEAU a dit :

    @clement – Je crois qu’Élise Lucet fait du bon travail, même si elle ne peut peut pas tout dire probablement. On lui a retiré les informations de 13 heures, mais avec son équipe d’investigation, elle porte à une heure de grande écoute des informations que la direction de F2 pensait probablement mieux cachées lorsque les titres de ces émissions ont été programmés. Si F2 se sépare de cette équipe, la chaîne perdra beaucoup en audience (et donc en publicité);.Si F2 conserve cette équipe, cela lui permettra de faire croire à son objectivité……pour mieux nous tromper à d’autres occasions.

  4. jean-pierre carlin a dit :

    Bien évidemment, rien à redire sur ce propos de R. M Jennar, ni à ajouter… pour l’instant, car nous sommes en phase d’accélération du mouvement social.
    Cependant, il y a toujours l’exception : je me réfère à ce que j’ai écrit, il y a quelques heures, sur le sujet antérieur « Marché unique transat. »

    Je persiste et (re)signe mon propos de son n° 13, savoir que l’enquête / débat de « Cash investigation » d’hier soir sur… France-2 était fort intéressante – et très inquiétante. Mais je n’y insiste pas davantage… en attendant (peut-être ?) d’échanger dessus avec ceux que cela aura motivé.
    A commencer par le n°1/Clément ci-dessus qui, pour l’instant (combien d’enquêtes de l’équipe de E. Lucet a-t-il vu ?), estime que cela ne va « pas assez loin ». Bien sûr, mais encore ?
    Quant au journal d’Arte, il ne va pas bien loin non plus, même s’il est un peu plus fouillé sur le plan international.

    Mais il est évident que l’on doit avoir comme principal sujet de préoccupation (et d’action ?), pour le moment, les développements de l’insurrection sociale – car « une violence d’Etat a été décidée », ce que stigmatise Raoul. (Cette « stratégie d’affrontement du pouvoir » que je posais au n°1 du même sujet précédent). A cet égard, les multiples articles et reportages de Médiapart sont bien documentés… En attendant la suite : le calendrier est fixé !

  5. jean-pierre carlin a dit :

    Je rebondis immédiatement sur G-H. Clopeau pour dire mon total accord avec lui.
    J’en profite pour ajouter, sur le sujet des sables bitumineux de l’Alberta (où ‘notre’ Total joue un rôle honteux), que l’émission emmenée par E. Lucet, enregistrée avant, n’a pu prendre en compte, « en illustration » dramatique, l’incendie monstrueux de Fort McMurray.
    Le plus grave est qu’aucune actualisation du sujet n’a été faite à cet égard – par annonce spéciale, hier soir. On trouve vite les limites de France-2 ! Mais quelques-uns d’entre nous auront pu faire le rapprochement, genre CQFD !

  6. clement a dit :

    Merci pour votre condescendance Monsieur Carlin.Tout le monde n’ a pas forcément votre hauteur de vue mais tout a chacun peut avoir son opinion même sur Médiapart sur lequel je ne partage pas votre avis.

  7. SALOMON Michel a dit :

    Une petite citation d’Albert Einstein qui semble bien s’appliquer à la situation actuelle qui concerne la fameuse loi El Komri « Ce n’est pas avec ceux qui ont créé les problemes qu’il faut espérer les résoudre »…..A transmettre à Mrs Valls et Hollande ……

  8. René de VOS a dit :

    Le journal télévisé, c’est comme le journal radiodiffusé : ça ne peut techniquement contenir rien d’autres que des titres et pas beaucoup plus de cinquante mots de développement. Sociologiquement, ça ne peut être qu’un discours le plus universel possible, donc forcément centriste et facile. Intellectuellement, enfin il est impossible de présenter un sujet sérieux en une minute et trente secondes en moyenne. C’est donc perdre son temps que de les regarder ou les écouter.
    En revanche, l’exposé avec la ressource de l’image est une grande innovation mais il faut, au moins une plage de 26 minutes pour arriver à quelque chose qui ait un peu de sens. Les media ne sont donc pas à rejeter intégralement mais il ne faut pas rêver : il n’y aura jamais d’information honnête dans les « journaux » vidéo ou oraux.

  9. F. Beaudet a dit :

    Vous dites:
    «On doit s’interroger : n’est-il pas temps de remettre en question notre obligation de financer une chaîne publique de télévision qui bafoue les obligations du service public ?»

    Dans les faits, Les grandes entreprises néo-libérales ont détournées les biens et actifs de l’État pour leurs bienfaits. Il en est de même pour les services de renseignements.

    Je sais que vous le savez, mais je voulais préciser. C’est qu’il y a tellement de variantes à ce coup d’état néolibéral.

    Merci pour vos travaux!

  10. L'ours des P.o. a dit :

    très bien dit, M. Jennar, je fais circuler.
    Pour compléter:
    – avec humour (noir?): https://www.youtube.com/watch?v=4eIaoBTcLoE (avec de vrais morceaux de télévision française dedans!)
    – plus sérieusement: https://www.youtube.com/watch?v=NvMNf0Po1wY (des chiffres et des explications)

  11. 59Jeannot a dit :

    OK pour le boycott mais après l’émission de ce soir « des paroles et des actes » invité Jean Luc Mélenchon. Il sera intéressant d’ailleurs de voir les trois journaleux habituels s’évertuer à poser des questions sur la forme et non sur le fond. Vont-ils seulement le laisser parler sans l’interrompre toutes les dix secondes.

  12. Frédéric Marécaille a dit :

    Arrêtez la TV, lisez le Canard Enchaîné 🙂

    Merci pour ce nouveau billet de qualité, Mr Jennar!

  13. cerise a dit :

    La télé on peux aussi la balancer par la fenêtre : qu’est-ce que vous avez peur de louper ?
    https://www.youtube.com/watch?v=qGaoXAwl9kw

  14. CLOPEAU JF a dit :

    @Georges-Henri CLOPEAU@Georges-Henri CLOPEAU

    Bravo cousin! Je t’approuve, bien que ne regardant jamais les journaux télévisés.

  15. jean-pierre carlin a dit :

    1) A l’attention de (‘Monsieur’?) Clément qui, au n°6, m’objecte de la « condescendance » à son égard au n°4… A la relecture, je ne peux que maintenir que :
    (a) E. Lucet et son équipe font du bon travail, même si au cas particulier des sables de l’Alberta, ils ont été trahi par l’absence d’actualisation que l’incendie de Fort McMurray exigeait, – mais la faute/censure est imputable à la direction de la chaîne. C’est ce que je disais au n°13 sur le thème précédent du »Marché transat » ;
    (b) le consortium franco-allemand d’Arte ne vaut guère mieux, au niveau du JT, que Pujadas dans ses oeuvres, même si des thèmes sont, bien, traités et débattus hors JT ;
    (c) Médiapart fait un gros boulot d’information – c’est une évidence, sans avoir à refaire l’historique. Sur le fond, chacun est libre de ses opinions : la mienne est… contrastée, mais cela importe peu.

    Alors, « hauteur de vue » (?) ou plutôt proposition d’échanges à partir d’éléments, de faits précis ? La susceptibilité a-t-elle sa place dans un débat ? Pour ma part, je ne connais que le respect de l’autre : je crois l’avoir observé à votre égard, Monsieur Clément, même si votre perception est autre, – ce que je regrette.

    2) Je reviens à l’essentiel. Au n° 11, la prestation de Mélenchon sur… France-2 est justement rappelée. Ce soir, ce sera donc un moment fort pour la vraie gauche, si fort que, sans jouer les pessimistes, il me semble que si, par malheur, il n’arrivait pas à faire passer son message, entravé qu’il sera par les ‘journalistes’-valets, il ne lui resterait plus, comme ultime recours, qu’une grande mobilisation à Stalingrad le 5 juin.
    Moment fort, – crucial – pour sa candidature comme pour l’intérêt général, celui de la démocratie, du peuple.

  16. GRAS a dit :

    N’est-il pas plus simple de NE PAS AVOIR LA TELEVISION?
    C’est mon cas. Je ne perds pas mon temps à écouter les animateurs de la télé.

  17. samideaaano a dit :

    Et la musique aux vertus subliminales ? Combien de JT de France 2 se terminent-ils par de belles images (dorons la pilule) sur une musique anglo-saxonne ? C’est quasi systématique ! Or, langue (et musique) entraîne(nt) avec elle(s) un mode de vie particulier… La France à l’encan…

  18. yvan catel a dit :

    bonjour,

    cet article me permet de vous relancer : je vous ai demandé il y a quelques temps de fonder ensemble un collectif afin de démasquer d’une part les mensonges des médias France2 et FR3 mais aussi de les attaquer juridiquement sur des dossiers tronqués.

    je relance ici ma demande, j’y prendrai ma part avec grand plaisir. vous savez que vous pouvez me contacter sur mon portable. je fais parti du collectif ‘Stop TAFTA’ Aix-Salon-Marseille.

    fraternellement,
    yvan Catel, Salon de Provence

  19. L'ours des P.o. a dit :

    « …les journalistes sont pour la plupart prêts à tout et bons à rien, et ils préfèrent de beaucoup diffuser de la propagande pré-emballée, plutôt que faire l’effort d’essayer de comprendre quelque chose. Quant aux têtes parlantes à la télévision… » (extrait de http://lesakerfrancophone.fr/deconstruire-les-cliches-populaires-sur-la-guerre-moderne)

  20. Raoul Marc Jennar a dit :

    Je vous réponds par courriel.

  21. riela a dit :

    Bonjour
    Entièrement d’accord avec R M J
    Une petite médecine de désintox: le site Acrimed-critique des Médias
    Amicalement
    A R

  22. AUSEUR Robert a dit :

    Oui , bien d’accord avec RMJ : Mais il n’y a pas que les journaleux qui désinforment la France , je pense surtout à la France d’en bas .
    Que deviennent les fond de l’ARRCO/AGIRC = Sur les comptes annuels on nous écrit que des fonds sont transférés de l’ARRCO à L’AGIRC (de non cadres à cadres)= Celà allait , quand je recevais encore les comptes annuels jusqu’à + de 1 lilliard / an et pourquoi le transfer de l’ARRCO à l’AGFF , Jusquà près de 1 milliard/an ?
    Pourquoi les logement sociaux , pour les + ancien , loués + de cent ans = Amortis combien de fois ? P ourquoi les majorations de salaires , suites aux grèves essentiellement ouvrières , sont elles distribuées en % , les cadres , souvent antis ouvriers se marrent bien : Ils , elles jouent patron/contre les ouvriers(ères) et se remplissent les poches , contre les intérêts des ouvriers ! pourquoi des accords sociaux si diaboliquements hiérarchisés ….Vous voyez , en matière d’info …..Il y a beaucoups à faire !

  23. Mezza Voce a dit :

    Merci pour vos billets et vos articles tous marqués au coin du bon sens.
    Ci-dessous un article, paru dans Agora Vox du 23 mai 2016 que je viens de découvrir et qui rejoint, je pense, vos reflexions.

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/mensonges-et-intox-181154

  24. Philippe a dit :

    Voilà une chronique qui va dans le même sens : http://television.telerama.fr/television/david-pujadas-et-julian-bugier-des-paroles-des-actes-et-des-omissions,143086.php

Répondre