01 Mar 2014

couverture _GMT

« Quelque chose doit remplacer les gouvernements, et le pouvoir privé me semble l’entité adéquate pour le faire. » Ces mots confiés par David Rockefeller au magazine américain Newsweek, le 1 février 1999, fournissent la clé pour comprendre ce qui se passe depuis une trentaine d’années et qu’on appelle « mondialisation néolibérale ».  Déléguer au secteur privé la maîtrise des choix ou, pour l’exprimer à la manière pudique de journaux comme Le Monde ou Les Echos, « redéfinir le périmètre de l’Etat », c’est l’objectif du patronat et des milieux financiers.

Cet objectif, est en passe d’être atteint avec le projet intitulé « Partenariat transatlantique pour le commerce et l’investissement ».  Derrière les termes anodins pour désigner un accord classique de libre-échange se cache un projet d’une ampleur radicalement différente.

En effet, le 14 juin 2013, les gouvernements de l’Union européenne, ont demandé à la Commission européenne de négocier avec les Etats-Unis la création d’un grand marché transatlantique. Confier aux firmes privées la possibilité de décider des normes sociales, sanitaires, alimentaires, environnementales, culturelles et techniques, c’est désormais l’objectif des firmes transnationales et des gouvernements d’Europe et des USA dont ils sont l’instrument politique.

C’est ce que révèle ce livre qui décrypte les 46 articles du mandat de négociation confié par les 28 gouvernements de l’UE à la Commission européenne. Un mandat dont le texte officiel, frappé du sceau du secret, n’existe qu’en anglais.

Sortie le 10 mars.

Prix : 5 euros
Pour commander :
Par courriel à : capbearedition@wanadoo.fr
Préciser quantité et adresse d’expédition
Franco de port ; règlement par chèque à Cap Béar Editions,
1325, avenue de la Salanque, 66000 Perpignan
Tél : 06.03.84.21.89

Lu 28 724 fois Imprimer Imprimer
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes. Moyenne : 4,43 sur 5)
Loading...

29 Réponses pour “Le Grand Marché Transatlantique : La menace sur les peuples d’Europe”

  1. Pons Georges a dit :

    Quatre exemplaires commandés les yeux fermés et en toute confiance pour les talents pédagogiques de RMJ.

  2. Pons Georges a dit :

    Et j’ajoute, pas pour avoir une remise, que la clarté de ses démonstrations n’a d’égale que la vigueur de sa combativité face à un capitalisme vorace.

  3. Michel a dit :

    Traduction du traité: http://www.contrelacour.fr/projet-traite-transatlantique-ttip-fr/
    cf détails sur le site.

  4. Raoul Marc Jennar a dit :

    Ce n’est pas une traduction du traité, mais du mandat de négociation et ce n’est pas la plus fiable des traductions car des passages ne sont pas traduits. Voir ma traduction à la date du 16 octobre.

  5. J Charles a dit :

    Bonjoir,
    je viens de dévorer votre ouvrage, effectivement, votre analyse du mandat secret de négociation est limpide, suintent les arrières pensées mortifères pour notre démocratie, notre santé, notre environnement , les droit de l’homme… tout les secteurs de notre vie.

    Le pire déni de démocratie étant clairement le règlement de tout différent, non pas par la justice, mais par des businessmen au dessus des états (avec les résultats que vous présentez à partir de l’ALENA).

    Le gain tellement ridicule promis sur l’accroissement du PIB prouve de lui même l’absence d’intérêt des accord du GMT.

    Ne pensez vous pas que la volonté intenable (votre ouvrage en est la preuve) de nos décideurs de garder le secret sur ces négociations, signe bien évidement que ce n’est pas pour le bien du peuple européen, se verra forcement confrontée à une réalité qui est que personne , hormis le capital, ne veut en Europe de cet « d’accord ».

  6. Raoul Marc Jennar a dit :

    Bien d’accord avec ce que contient votre question : une fois informés les peuples d’Europe ne voudront pas de cet accord. Encore faut-il qu’ils soient informés. C’est notre tâche prioritaire. L’oligarchie n’est forte que du silence qu’elle impose.

  7. J Charles a dit :

    C’est clair, d’ailleurs j’ai trouvé votre livre la semaine dernière, je l’ai lu, fait lire à mes deux fils et déjà prêté à camarade de mon syndicat.

  8. Rene Pasquier a dit :

    Et si les dispositions de port d’armes, de vente et leurs usages qui continuent de progresser aux états unies s’inffiltraient par la Gmt et pourquoi pas une attaque du lobbie des armes qui se retourne contre les pays qui les privent de business?

  9. Rosaire Amore a dit :

    Bonjour

    Il me semble dommage qu’on ne puisse pas avoir cet opuscule remarquable au format pdf. Il pourrait-être utile de le diffuser parfois par voie électronique.

  10. Francisco Gómez a dit :

    Bonjour,
    je voulais savoir si ce livre a été traduit en espagnol

    merci beaucoup

  11. Christophe Lejeune a dit :

    Bonjour,
    J’ai lu et écouté avec attention vos analyses et recommendations sur le sujet. J’ai lu l’article du monde diplomatique. J’ai également été lire des infos sur le site de la commission. Je suis sensible à ce discours et ne vois pas d’un bon oeil le tout à l’économique.
    Selon ce document http://trade.ec.europa.eu/doclib/docs/2014/march/tradoc_152276.pdf, il y a eu des consultations des syndicats, associations de consommateurs, associations environnementales et ONGs.
    Êtes-vous au courant de ces contacts ? Savez-vous qui a été consulté ? Y avez-vous participé ?
    Aussi, les documents de la commission précisent que les lois locales seront respectées (ex. du boeuf aux hormones qui est cité).
    http://trade.ec.europa.eu/doclib/docs/2014/may/tradoc_152462.pdf
    Qu’en dites-vous ?
    Bien a vous,
    Christophe

  12. Raoul Marc Jennar a dit :

    La traduction se trouve sur mon blog à la date du 3 février 2014.

  13. Raoul Marc Jennar a dit :

    Comme indiqué à l’occasion de mes conférences, la Commission européenne, en vue de préparer les propositions à soumettre aux gouvernements a procédé entre janvier 2012 et avril 2013 à 119 réunions avec les milieux de la finance et des affaires et à 11 réunions avec les syndicats, les associations de consommateurs et de protection de l’environnement.
    En ce qui concerne les « protections » on peut douter que la Commission européenne qui, par exemple, pousse à la mise en circulation des OGM, soudainement, ferait le contraire parce qu’elle négocie avec les USA. Ce n’est pas crédible.

  14. Jacques Roman a dit :

    LES ÉUA, PRINCIPAUX ALLIÉS DES ANTI-GMT

    Par la position qu’elles prennent dans l’affaire de la BNP, les autorités états-uniennes donnent une preuve éclatante que l’hégémonisme américain est bien vivant et que l’Europe (tout comme d’ailleurs les pays de l’Asie-Pacifique) ont tout à craindre d’une ancienne hyperpuissance qui continue à défendre bec et ongles la suprématie du dollar.

    L’hypocrite déclaration d »Obama, lors des cérémonies du 6 juin, sur une prétendue tradition américaine d’après laquelle le président des ÉUA n’interviendrait pas dans l’instruction des affaires de justice et ne décrocherait pas son téléphone pour appeler le ministre de la justice est abondamment démentie par l’histoire (rappelons-nous l’affaire du Watergate) et le serat peut-être par l’actualité si nous savions tout (il faudrait chercher du côté de Wikileaks et de Snowden).

    De toute façon, il ne s’agit pas ici du fonctionnement de la justice américaine, dont les procureurs élus ne font qu’appliquer – capricieusement comme d’habitude – la loi locale. En l’occurrence, il s’agit de la loi qui permet au gouvernement de sanctionner des transactions effectuées en dollars même hors du territoire des ÉUA lorsqu’elles concernent des pays placés unilatéralement sous embargo par Washington (pour des raisons politiques et probablement en contravention avec le droit international).

    Si rien n’est changé dans l’attitude américaine, cette affaire pourrait bien conduire la France (l’unanimité étant requise pour conclure les négociations) à mettre fin au projet GMT, ou du moins à le suspendre. Reconnaissons que ce serait de bonne guerre et qu »il serait mauvais que l’UE s’ínféode à une puissance étrangère. JR

  15. Andrée Battaglieri a dit :

    Bonjour,
    J’ai entendu que Hollande avait donné son accord pour permettre à l’état français d’utilise, si besoin était, jusqu’à 10% de l’épargne des comptes privés. Ai-je mal compris ? Merci d’une réponse.

  16. Raoul Marc Jennar a dit :

    Je n’ai pas de réponse. Je ne suis pas Pic de la Mirandole qui a réponse à tout. Mon domaine d’expertise est limité. Désolé.

  17. Andrée Battaglieri a dit :

    Ne soyez pas désolé, Raoul Marc, vous répondez à toutes nos questions. Mais la mienne est imprécise car je n’arrive pas à retrouver cette info dans les parutions récentes de 2014.Il me semble pourtant avoir lu que, comme en 2007 et en 2013, le FMI vient de redemander une taxation en une fois sur les épargnes privées des ménages, à hauteur de 10%. Hollande semblerait avoir acquiescé.
    Cette page-ci date de 2013 : et ce serait la même chose. J’ai pensé que vous seriez au courant. En tout cas merci pour toutes les infos et pour votre travail.
    Andrée Battaglieri.
    C’est moi qui ai passé votre DVD au festival de films ‘Résistances’ à Foix. (Ariège). Ça s’est bien passé mais les organisateurs-trices ne pouvaient pas vous recevoir aux dates où vous étiez libre. En tout cas merci, je le fais connaître avec grand plaisir. J’étais à votre conférence.

  18. Andrée Battaglieri a dit :

    Excusez-moi, j’ai oublié le lien ! C’est le Figaro ! Je n’ai rien retrouvé de mieux. Voila :

    « Impôt «one off» de 10% sur l’épargne des ménages en zone euro »
    Merci de votre attention
    Andrée

  19. Indépendant a dit :

    Ces pseudos élites tentent d’imposer depuis des années ce genre de traité aux peuples : l’AMI, puis l’AGCS et maintenant le TAFTA. Il faut faire prendre conscience à l’humanité de la nocivité de tels accords dont les objectifs n’ont rien d’humanitaires… Je suis d’ailleurs étonné de voir le silence de certains fasse à ce type de projet. Que fait J. Bové si actif en 1998-1999 dans sa lutte contre l’AMI ?

  20. Indépendant a dit :

    AU MODERATEUR version corrigée : Ces pseudos élites tentent d’imposer depuis des années ce genre de traités aux peuples : l’AMI, puis l’AGCS et maintenant le TAFTA. Il faut faire prendre conscience à l’humanité de la nocivité de tels accords dont les objectifs n’ont rien d’humanitaires… Je suis d’ailleurs étonné de voir le silence de certains face à ce type de projet. Que fait J. Bové si actif en 1998-1999 dans sa lutte contre l’AMI ?

  21. Clément Cornez a dit :

    @Raoul Marc Jennar

    Bonjour M. Jennar, je ne parviens pas à accéder à votre article du 16 octobre 2013 dans lequel vous avez traduit le mandat de négociations du TAFTA. Cet article est-il toujours accessible ?

    Bien à vous,

    Clément Cornez

  22. Raoul Marc Jennar a dit :

    à Clément Cornez : bonjour, voici le lien par lequel je viens d’y accéder il y a quelques instants : http://www.jennar.fr/?p=3143
    Bien cordialement,

  23. Marc Ours a dit :

    Bonjour ,
    Je vous propose de voir l’étude de Jeronim Capaldo qui dit tout le contraire des études très aléatoires que la commission nous propose http://ase.tufts.edu/gdae/Pubs/wp/14-03CapaldoTTIP_FR.pdf

    Ici, je vous propose une étude sur l’impact du TTIP sur nos PME http://www.revuenouvelle.be/Le-TTIP-arme-de-destruction-massive-des-PME

  24. Faget a dit :

    Bonsoir,

    Les 2 derniers sites indiqués par Marc Ours ne sont pas accessibles ????

  25. Schaerbeek rejoindra-t-elle la liste des communes Hors-TTIP ? a dit :

    […] “Le grand marché transatlantique. La menace sur les peuples d’Europe“ de R. M. Jennard (2014) […]

  26. Raoul Marc Jennar a dit :

    Oui, il l’est. Je viens de vérifier.

  27. Pressenza - Le TAFTA menace toutes les collectivités locales… mais elles peuvent le refuser ! a dit :

    […] Raoul Marc Jennar est l’auteur de Le Grand Marché Transatlantique : La menace sur les peuples d’Europe, Perpignan, Cap Béar Editions, 2014 […]

  28. MAISON DU PEUPLE D'EUROPE – PV de la formation du 19/01/2016 a dit :

    […] Le Grand Marché Transatlantique : La menace sur les peuples d’Europe de Raoul Marc Jennar […]

  29. MAISON DU PEUPLE D'EUROPE – Calendrier 2016 Citoyenneté et Traités Internationaux a dit :

    […] Présentation de l’ouvrage de Raoul Marc Jennar ayant par titre Le Grand Marché Transatlantique :… […]

Répondre