09 Fév 2016

Vous avez été 441 députés, membres de l’Assemblée nationale, élus du peuple, à ne pas participer au vote sur le projet de loi constitutionalisant l’état d’urgence et la déchéance de la nationalité.

En vous défilant de la sorte, vous avez été lâches. Mais pire que cela, vous avez discrédité le mandat que le peuple vous a confié. Vous êtes la honte de la démocratie, la honte de la République, la honte de la France.

Peu importe votre nom et le parti que vous représentez. Vous êtes la négation même de toute idée démocratique.

Vous justifiez le rejet grandissant que vos comportements inspirent chez un nombre toujours plus nombreux de Françaises et de Français qui n’ont plus, pour exprimer le dégoût que justifient vos pratiques, que le choix de voter FN ou de s’abstenir.

Je suis de ceux qui croient à la démocratie représentative, seule possible au niveau d’une grande Nation. Mais pour que la représentation remplisse son rôle, désormais, il faut qu’elle soit limitée dans le temps et que le mandat ne devienne pas une profession. Il faut que le mandat soit unique et qu’aucun cumul ne vienne ajouter un mandat à un autre mandat.  Il faut surtout que la représentation soit comptable devant ses mandants et qu’un référendum révocatoire puisse sanctionner les élus défaillants. Nous sommes loin du compte. Et pourtant, alors que la démocratie même est en danger, de telles dispositions s’imposent si on veut la sauver.

En d’autres temps, 80 députés avaient eu le courage de refuser les pleins pouvoirs au liquidateur de la République. L’Histoire retiendra que vous êtes les liquidateurs de la confiance que le peuple pouvait encore avoir en vous.

Partez ! Sinon, il faudra bien que nous vous chassions, députés indignes.

rmj

 

Lu 3 361 fois Imprimer Imprimer
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (12 votes. Moyenne : 4,92 sur 5)
Loading...

32 Réponses pour “Aux 441”

  1. Georges Pons a dit :

    Pour une fois, d’accord à 100 %.

  2. nuria a dit :

    Raoul nous partageons mot pour mot ton indignation. Quelle infâmie! et nous diffusons au maximum……………;
    nuria

  3. anny sire richard a dit :

    Totalement d’accord. « Quand un gouvernement viole les droits du peuple … »
    Mais où diable est le Peuple que nous ne cessons de convoquer ?
    Quand donc se décidera-t-il à prendre son destin en main ?
    Les députés qui ont fui le vote, tout comme ceux qui, en d’autres occasions, se sont abstenus devraient être démis du mandat qui leur a été confié. Le Peuple devrait leur demander des comptes.
    Cette France n’est plus ce qu’elle fut et cela fait très mal ! La PEUR a gagné du terrain et les « stratèges » du gouvernement savent finement manipuler.
    J’ai honte !

  4. Caliban a dit :

    441 députés qui pourront dire à leurs enfants qu’ils n’y sont pour rien dans le délitement de la démocratie. Pas responsables donc.

    Mais si nos responsables politiques ne sont pas responsables, qui doit rendre des comptes au peuple ?

    Quand je pense que ces mêmes personnes envisagent nous mettre des amendes voire nous retirer nos droits civiques lorsque l’on ne vote pas …

    S’ils sont bien responsables de quelque chose, c’est du dégoût qu’ils nous inspirent. 441 minables.

  5. Jack HENRY a dit :

    Le vote n’est-il pas prévu demain, mercredi 10 février ? Aujourd’hui n’était ce pas les débats sur l’article 2 du projet de loi de révision constitutionnelle ? Effectivement l’assemblée était « clairsemée ». Cordialement, Jack

  6. Aux 441 | Mes coups de coeur a dit :

    […] La suite sur : http://www.jennar.fr/?p=4828 […]

  7. Un partageux a dit :

    Eh, pauvres cons, faites pas comme moi !

    Damned ! Enfer et putréfaction ! Cocufiage et abstention ! Ils viendront encore pleurer demain parce que les électeurs ne votent pas. Ou ne votent pas comme il faut.

    Pleutres ! Guignols ! Clowns !

  8. Georges-Henri CLOPEAU a dit :

    Je suis prêt à signer cette déclaration qui devrait être proposée à la signature de tous les défenseurs des Droits de l’Homme. Une fois encore, Raoul Marc Jennar nous propose une saine réaction. Merci à lui pour sa vigilance !

  9. Marco JEAN-MONTCLER a dit :

    Démocratie représentative ?
    Problème quand même, si nous déléguons nos pouvoirs à des députés qui votent les lois, ces derniers ne voterons jamais pour des lois qui leurs enlèveront leurs privilèges …
    De plus depuis la révolution, à chaque fois que nous avons été en « démocratie représentative », cela a été toujours en faveur des plus riches …
    De plus les députés n’ont pas pu ou su empêcher l’installation des 2 dictatures Napoléoniennes pas plus que la restauration…
    Et plus récemment, que dire de la trahison de nos « élus » en 2005 qui nous ont refourgué le traité constitutionnel en changeant le nom et quelques paragraphes mineurs ?
    Ce qui nous amène maintenant à vivre sous un régime « européen » qui ressemble furieusement à l’ex URSS où une petite minorité de gens non élus avait les pleins pouvoirs ?
    Dans notre cas ça s’appelle pas « politburo » mais « commission » …
    Une commission qui décide de foutre à la poubelle les pétitions anti-TAFTA sous de fallacieux prétextes de formes ! Etc.
    Et qui a voté la loi de 1973 interdisant à la banque de France de prêter à l’état à taux zéro, nous mettant à la merci des banquiers qui nous parasitent maintenant à hauteur de 60 milliards pas ans ?
    Et maintenant des députés qui nous préparent à terme à la dictature du FN en nous faisant apparaître « l’état d’urgence » comme une chose normale … en plus à la suite d’attentats sous faux drapeaux ou autres magouilles genre manipulation d’un Mohamed Merah ou autres qu’on veut surtout pas capturer vivants ?
    Etc.
    La « démocratie représentative » n’est pas de la démocratie, mais de la ploutocratie oligarchique, ça me semble évident …
    De plus en plus je pense que Chouard et Florile ont raison : les dés sont pipés et il nous faut changer les règles du jeu politique, et ça ne se fera jamais par le biais des élections car ceux qui sont élus veulent rester des élus …
    Après démocratie directe, semi-directe, démosophie, état fédéral, peut importe ce que le peuple choisira, mais encore faut-il lui laisser la possibilité d’être informé et d’avoir le choix des règles du jeu politique …
    Voici ce que je diffuse en ce moment dans mon coin et mon petit cercle de relation : Bonjour à toustes,
    je continue à penser que le CNTF (conseil national de transition de France) est la moins mauvaise des solutions, même si à mon avis Eric Florile n’a pas un charisme suffisant pour faire de bonnes vidéos …. Mais devons nous tomber dans les pièges des politiciens manipulateurs bourrés de charismes ou bien faire appel à notre raison pour aller au-delà des apparences ?
    Perso je continue à penser de plus en plus que Florile et Chouard ont raison, ce n’est pas en votant pour élire des maîtres qui décident de tout à notre place que nous arriverons à faire évoluer notre société malade …

    Merci d’avance de me donner votre avis sur ce qui est dit dans cette vidéo :
    https://www.youtube.com/watch?v=FKsPLKrGhXg  »

    J’ai relevé : « Partez ! Sinon, il faudra bien que nous vous chassions, députés indignes. »

    Ils ne partiront pas, il faut donc les virer ….

    Et vous, vous en pensez quoi de ce CNTF (« conseil national de transition de France ») ?

    Cordialement à +

    Marco

  10. Meyer Jean Claude a dit :

    Pas vraiment d’accord avec la phrase suivante: « Vous justifiez le rejet grandissant que vos comportements inspirent chez un nombre toujours plus nombreux de Françaises et de Français qui n’ont plus, pour exprimer le dégoût que justifient vos pratiques, que le choix de voter FN ou de s’abstenir. »
    Je crois que le choix n’est pas là. Voter pour le FN est un acte de négation de la démocratie représentative… Tous les beaux parleurs que l’on entend par exemple sur radio courtoisie (média FN) sont viscéralement antiparlementaires…
    S’abstenir oui… Surtout quand le vote devient un jeu de dupes comme ce le fut lors des dernières cantonales…
    D’accord aussi pour un mandat non reconductible…Et révocable….
    Mais pourquoi ne pas user du tirage au sort comme dans l’antiquité…
    Ça a tenu deux siècles et le mec qui n’assumait pas sa fonction était tout simplement banni…
    Au moment de la discussion sur la déchéance de nationalité pourquoi ne pas envisager un bannissement (symbolique) des députés par trop absents des travées de l’assemblée… Ou trop ensommeillés!

  11. DEGERT Françoise a dit :

    J’applaudis. À lire également cet article du Point…

    http://www.lepoint.fr/politique/aberkane-a-quoi-ca-sert-un-parlement-09-02-2016-2016562_20.php?M_BT=54419149633&m_i=21HZqc%2BKAAHrj7YUhkC0eEqQlyNGhkQayqeHdo38PZLPAgxVr3xdiSP5oqOi7c2OZbcAioZah_s9dbtBaEsL6W222Z#xtor=EPR-6-%5BNewsletter-Matinale%5D-20160210

  12. Mirandola a dit :

    Désolé Raoul…
    Je comprends votre fureur mais ce comportement que vous condamnez vient de la nature même de la « démocratie » représentative et non de son mauvais fonctionnement.
    Les réformes que vous proposez sont impossible car ce système (gouvernance représentative) est le pendant de l’économie de marché mondialisée (tout cela a été clairement démontré par Takis Fotopoulos dans « Vers une démocratie générale »-Seuil).
    Comment pouvez-vous affirmer que la démocratie représentative est la seule possible au niveau d’une grande Nation? C’est une contre vérité et une argument indigne d’un vrai démocrate.
    Cordialement

  13. Mirandola a dit :

    @Meyer Jean Claude

    Jean-Claude,
    Vous dites que « Voter pour le FN est un acte de négation de la démocratie représentative ». C’est au contraire une de ses force ; elle donne la possibilité aux pire d’entre nous de nous gouverner. Hitler a été porté au pouvoir par le système que vous appelez « démocratie » représentative.
    Ce terme est d’ailleurs un oxymore. Une démocratie (pouvoir au peuple) ne peut être représentative (pouvoir aux représentants). Cela fut clairement exprimé par Aristote V siècles avant notre ère.

  14. Mirandola a dit :

    @Un partageux
    Eh! Partageux,
    Il ne faut jamais réagir sous l’emprise de l’alcool.

  15. Tanguy a dit :

    « Je suis de ceux qui croient à la démocratie représentative »

    J’espère que vous comprenez que la démocratie représentative n’est pas la démocratie.

    Vous avez le droit d’aimer un système dit représentatif (il suffit de comparer la composition sociologique des chambres pour constater qu’elle est très différente de celle de la nation!). Mais je me demande pourquoi vous affirmez péremptoirement, vous qui êtes souvent factuel et juste, qu’il ne saurait avoir d’autre système dans « une grande nation »?

    Cordialement,

  16. Flament a dit :

    j’approuve totalement ton indignation, ils méritent d’entendre ces propos directs,
    pour mémoire il y a quelques mois 32 députés sur 577 se prononçaient sur la privatisation des barrages hydrauliques (29 pour 3 abstentions) lorsque l’on sait l’importance que comporte cette décision tant au regard de la sécurité que du pouvoir sur la gestion de l’eau et bien sûr sur l’intégralité du réseau électrique….
    dehors tous ces gens

  17. Raoul Marc Jennar a dit :

    Tanguy, la France n’est pas le modèle achevé de toutes choses, ni dans son présent, ni dans son passé. Je suis très surpris qu’il soit impossible en France de concevoir un système politique différent de ce qu’on connaît aujourd’hui et de ce qu’on a connu dans le passé en France. Un peu de droit constitutionnel comparé ferait du bien à beaucoup. Mais qui, en France, a la modestie d’aller voir ailleurs ? Une démocratie authentique peut passer par la représentation pourvu que celle-ci réponde à certaines exigences dont j’ai esquissé quelques-unes dans mon propos. Je ne crois pas que la démocratie directe soit applicable de manière pertinente dès que la taille et la démographie du pays dépassent un certain niveau. Par contre, elle me paraît tout à fait concevable à d’autres niveaux (les municipalités, les départements, les régions). Ce n’est pas parce que mon point de vue diverge du vôtre qu’il cesse d’être « factuel et juste » . Mais depuis que je m’inflige un blog, je suis habitué à ce que mes points de vue soient considérés comme « factuels et justes » quand ils correspondent, et seulement dans ce cas-là, au point de vue du lecteur.

  18. Raoul Marc Jennar a dit :

    Mirandola. Il faut être capable de tout supporter quand on prend le risque d’exprimer ses convictions et de le faire à visage découvert sans se cacher derrière un lâche anonymat. Bon, je suis indigne d’un vrai démocrate. J’assume, dit comme cela par vous. Pour le fond, j’ai répondu à Tanguy. Il y a dans ce pays, des petits procureurs qui deviendraient de dangereux coupeurs de têtes, si on leur en laissait le pouvoir. A vous écoeurer de lancer un débat si, désormais, on est « indigne d’un vrai démocrate » dès lors qu’on exprime un point de vue différent. Au nom de leur démocratie, certains s’érigent en dictateurs de la pensée. Et le respect des opinions différentes, vous connaissez ? Il n’y a pas que dans l’Islam qu’on trouve des Ayatollah. Nous avions déjà eu les inquisiteurs cathos, les commissaires du peuple cocos. Voici, maintenant, les accusateurs publics en démocratie. A quand la guillotine ?

  19. Emile Mas a dit :

    s’indigner est la 1ère étape, facile .. S’engager, agir POSITIVEMENT n’est-ce pas plus utile ?
    Voici un lien où chacun(e) peut demander COURTOISEMENT … à chacun(e) de nos députés abstentionnistes, de prendre position contre ce projet d’inscription dans la constitution le prolongement de l’état d’urgence et la perte de nationalité pour les responsables d’actes terroristes…
    Je peux envoyer le compte twitter des 371 abstentionnistes .

  20. 329- Aux 441… – Sans à priori a dit :

    […] source : http://www.jennar.fr/?p=4828 […]

  21. Jallier a dit :

    La démocratie représentative pourrait être démocratie si le rôle des représentants était tenu:
    RE- PRESENTER, ce devrait être présenter la volonté des citoyens, qui ont voté pour qu’on les écoute et qu’on porte leur parole et non pour que des élus pensent et décident de façon autonome.
    Alors oui, qu’ils partent ou qu’on les aide à quitter une fonction qu’ils ne remplissent pas.

  22. Mirandola a dit :

    @Marco JEAN-MONTCLER

    Marco,
    Je suis 100% d’accord avec vous mais avant de faire accepter l’idée que la représentativité « élective » (une assemblée citoyenne peut être représentée par un mandataire), nous avons encore du grain à moudre.
    Raoul est apparemment tellement proche que je ne comprend pas pourquoi il ne coupe pas le câble qui le rattache au système représentatif, un manque de confiance dans le peuple peut-être.
    Je m’intéresse au CNTF sans arriver à faire le pas (le charisme d’Eric Florile y est pour quelque chose avec son côté vieille France) alors que la cause est entendue… Les ateliers constituants de Chouard dans les milieux universitaires sont également porteurs d’espoir. Dommage que la démocratie dont nous parlons soit aussi dispersée en sous-ramifications (comme d’hab en France…). Attendons, c’est quand ça va vraiment mal que la solidarité fait son œuvre.
    Amicalement
    Claude

  23. GUILLOU a dit :

    Tout me semble indiquer que le temps est venu pour les citoyens de revendiquer, toutes « appartenances » et « autonomies » confondues, le droit d’intervenir sans restrictions élitistes dans tous les débats, mais surtout, et forcément en exigeant la « co-écriture populaire », d’une Constitution pour l’avenir permettant de « faire le peuple de France  » avec les citoyens d’un monde espéré viable.
    Bien sûr, « internationalisme  » et citoyenneté, mais il y a assez d’accumulations de preuves de « l’urgence planétaire » pour que « les indignés  » partout interviennent avec plus de courage pour s’engager, vu l’impuissance démocratique où se sont mis les « représentants » de tous bords !

    Laissons donc aux fins « politiciens » leurs manœuvres foireuses, et anticipons « la chute de l’empire » !
    Amicalement

  24. jouanneau a dit :

    @nuria

    je suis tout à fait d’accord avec vous Mr Jennar

  25. Raoul Marc Jennar a dit :

    Mirandola : décidément, dans les arguments ad hominem, vous êtes un multi-récidiviste. Voilà qu’après avoir été décrété indigne d’un démocrate, je n’aurais pas confiance dans le peuple. Mais qui êtes vous pour portez ainsi des jugements sur ma personne ? Contentez-vous de critiquez mes idées. Je ne critique pas votre personne. Je ne vous attribue pas des qualificatifs ou des pensées. Pour quelqu’un qui donne des leçons de démocratie aux autres, il vous manque une fameuse case : le respect de l’autre. Ce qui réduit à zéro tous vos propos.

  26. Françon marie-claude a dit :

    lamentable, la politique est devenue une grande pièce de théatre de boulevard et nous payons ces guinols !!

  27. Charles a dit :

    Bonjour Mr. Jennar,
    faisons simple et concis : merci !

  28. Huot-Marchand Monique a dit :

    Moi aussi, 100% d’accord. Inscrite à un collectif stop tafta je lutte tant que je peux pour la restauration de notre démocratie. Une pétition circule sur CHANGE.ORG pour demander l’annulation de ce vote qui ne représente rien de la volonté des citoyens. J’ai signé, faites-en autant, faites-suivre, tous les moyens sont bons pour faire entendre notre indignation. Cordialement

  29. COURBOT a dit :

    Bonjour je pense qu’il faut s’engager dans le soutien à la candidature de JLM CELA VA NOUS PERMETTRE D’EXISTER devant les petits apparatchiks du PG ceux qui disent tout savoir, mobilisons le peuple citoyen seul le peuple doit être l’acteur de son avenir bien à toi ,de l’Aveyron

  30. Mirandola a dit :

    @Raoul Marc Jennar
    Jennar,
    Ouahou! Pour avoir osé exprimer un avis différent du vôtre sur l’essence de la démocratie, me voila devenu un dictateurs de la pensée relégué dans la catégorie des Ayatollah, des inquisiteurs cathos, des commissaires du peuple cocos ? Mes propos vous ont mis sacrément en pétard pour en arriver là.
    J’en suis désolé et veillerai à l’avenir à ne plus égratigner votre personne.
    Je n’ai pas compris votre allusion « exprimer ses convictions sans se cacher derrière un lâche anonymat. » ?

  31. Raoul Marc Jennar a dit :

    Mirandola : ne faites pas semblant de ne pas comprendre ce qui justifie ma colère. J’accepte un point de vue différent du mien, sans problème. Ce que je n’accepte pas, c’est l’usage d’arguments ad hominem : s’en prendre à l’auteur d’un propos pour exprimer un désaccord avec son propos. Je ne suis pas digne d’un vrai démocrate à vos yeux, dont acte. Je manque de confiance dans le peuple, dont acte. Tout ça signifie à mes yeux, la faiblesse de votre argumentation puisque vous éprouvez le besoin de vous en prendre à ma personne pour justifier une différence d’opinion que, moi, je respecte sans m’en prendre à vous personnellement. Différence d’éducation, sans doute.

  32. Mirandola a dit :

    Différence d’éducation, sans doute.
    J’en prend bonne note et tenterai de me défaire de cette mauvaise habitude.

Répondre