07 Mar 2012

AFPS, mercredi 7 mars 2012

M. Sarkozy a promis mardi de lancer une ini­tiative de paix au Proche-​​Orient s’il est réélu. Pour l’Association France Palestine Soli­darité (AFPS), la recon­nais­sance immé­diate par la France de l’Etat pales­tinien et son admission à l’ONU en tant qu’Etat membre de plein droit consti­tuent actuel­lement les enjeux majeurs pour qu’advienne une paix juste et durable entre Israé­liens et Palestiniens.

« Le chemin que pré­conise M. Sarkozy ne peut aboutir. En effet, les para­mètres de la solution sont connus de tous : un Etat pales­tinien dans les fron­tières de 1967 avec Jérusalem-​​Est pour capitale, et non pas le lambeau d’Etat que désire l’actuel gou­ver­nement israélien » a déclaré Jean-​​Claude Lefort, pré­sident de l’AFPS. « Si les condi­tions sont actuel­lement réunies pour lancer une ini­tiative de paix au Proche-​​Orient, on se demande pourquoi le pré­sident Sarkozy doit attendre un nouveau quin­quennat pour mettre en œuvre une telle politique. »

Lire la suite »

\\ Mots Clés : , , , ,

22 Jan 2012

Jusqu’il y a peu consultant en relations internationales, je continue à recevoir des informations sur certains grands dossiers du monde. Hier, j’ai pris connaissance d’une note de synthèse sur la situation militaire dans le Détroit d’Ormuz. Après avoir procédé aux recoupements d’usage lorsqu’on reçoit une information aussi sensible, je peux confirmer que cette note décrit bien ce qui se passe réellement dans cette région hyper sensible du monde.

Mais d’abord il n’est pas inutile de rappeler pourquoi il y a lieu de s’intéresser au Détroit d’Ormuz .

Lire la suite »

\\ Mots Clés : , , , , , ,

02 Août 2011

Je suis un  Belge – un Wallon- qui a choisi de vivre en France. Mais rien de ce qui concerne la Belgique ne m’est étranger. D’abord, parce qu’y vivent des êtres qui me sont extrêmement chers. Ensuite, parce que  j’ai servi ce pays pendant de longues années, avant de me tourner vers d’autres horizons.

J’ai cru, comme l’immense majorité de mes concitoyens de langue française, au nouveau pacte national qui, avec l’instauration du fédéralisme, devait consacrer une nouvelle union des Bruxellois, des Flamands et des Wallons.  J’ai espéré que ce contrat fédéral pour lequel j’avais beaucoup milité rendrait possible une cohabitation que les contraintes de la géographie et de l’histoire, mais également un passé commun de joies et de souffrances partagées, justifiaient. Mais chaque jour qui passe apporte toujours un peu plus la démonstration que ce qui devait être un nouveau contrat de mariage pour les francophones n’est qu’une étape vers une émancipation totale pour les néerlandophones. En Flandre, la crise, qui exacerbe les replis identitaires, nourrit un nationalisme ancien, né d’une volonté, à l’origine légitime, de recouvrir des droits bafoués. Elle exerce une fonction de révélateur, comme pendant les grandes grèves de l’hiver 1960, d’une réalité déjà décrite en 1912 par le leader socialiste wallon Jules Destrée dans sa célèbre « Lettre au Roi » : « Sire (…) Vous régnez sur deux peuples. Il y a en Belgique, des Wallons et des Flamands ; il n’y a pas de Belges. »

Lire la suite »

\\ Mots Clés : , , , , , , ,

14 Mai 2011

Ma compagne et moi sommes de retour au Cambodge depuis le 1 mai. Je termine un contrat de cinq ans qui prévoyait ma présence au pays des Khmers six mois par an. Nous avions quitté Phnom Penh fin septembre de l’an passé. Lors d’un déjeuner récent, un ami français me demande comment j’ai trouvé la France pendant les mois que nous y avons passés. Je lui ai répondu d’un geste : en me pinçant le nez.

Lorsque nous sommes rentrés, nous avons vécu la fin du mouvement d’opposition à une réforme des retraites marquée du sceau sarkoziste : l’injustice. Nous avons observé une fois de plus l’incapacité des grandes confédérations syndicales à être à la hauteur des défis posés par une droite dont l’objectif affiché est d’agir exclusivement au bénéfice des classes sociales les plus aisées et de démanteler tous les acquis sociaux.

Lire la suite »

\\ Mots Clés : , ,

13 Jan 2011

En 2005, le premier ministre du Liban, Rafic Hariri, un homme d’affaires très lié à l’Arabie saoudite, est tué lors d’un attentat à Beyrouth. Immédiatement, Jacques Chirac, très proche du millionnaire libanais (dont il occupe actuellement un appartement quai Voltaire à Paris) et Georges W. Bush désignent la Syrie comme commanditaire de l’attentat et font adopter par le Conseil de Sécurité une résolution créant un tribunal spécial chargé d’identifier, de mettre en examen et de juger les auteurs et les commanditaires de cet attentat.

Cette décision a surpris de très grands spécialistes du droit pénal international. Ainsi l’article publié dans Le Monde diplomatique d’avril 2007 par trois éminents juristes, Géraud de Geouffre de La Pradelle, Antoine Korkmaz et Rafaëlle Maison, « Douteuse instrumentalisation de la justice internationale au Liban ». En effet, pour la première fois depuis la création de l’ONU, un tribunal pénal international ad hoc est créé non pas pour juger des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité ou des crimes de génocide. Mais d’un assassinat politique. Un assassinat comme il y en a eu, hélas, des centaines, sinon des milliers depuis 1945. Rares sont ceux qui ont connu des suites judiciaires.

Lire la suite »

\\ Mots Clés : , , , , ,

27 Oct 2010

Bonjour à toutes et à tous,

Comme vous avez pu le constater, je redonne peu à peu vie à cet outil d’information et d’échanges. Je suis en effet rentré il y a peu en France après un séjour d’un an au Cambodge où j’ai travaillé comme conseiller du gouvernement sur les questions de frontières (le sujet de ma thèse doctorale).

Grâce à Internet et à TV5 (une des meilleures chaînes publiques pour la qualité des infos), j’ai essayé de rester informé de ce qui se passe en France. Et les odeurs qui me sont parvenues étaient nauséabondes : racisme d’Etat, corruption des élites dirigeantes, instrumentalisation de la Justice, déclin de l’Etat de droit, discriminations en tous genres, affaiblissements répétés de la santé publique et de l’école publique, poursuite des privatisations, poursuite de la régression sociale et de la casse des acquis sociaux. L’injustice comme modèle de société.

Avec, en face, un PS dont on ne sait qui il faut écouter pour connaître sa position, dominé par ses libéraux, incapable d’offrir une alternative authentique à un système qui se renforce chaque jour du chacun pour soi, de la concurrence de tous contre tous, du déclin de l’intérêt général.

Au sens où Jaurès entendait le mot, le socialisme n’est plus défendu en France.

Lire la suite »

\\ Mots Clés : , , , , , ,

10 Août 2010
Les questions du comité porteront notamment sur « le grand débat sur l’identité nationale » ouvert par le ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et et du Développement solidaire, sur la politique d’immigration, ainsi que « sur la discrimination à l’égard des Roms »

La politique de la France envers les minorités sera passée au crible mercredi et jeudi par le Comité de l’ONU chargé de la lutte contre les discriminations, les débats devant être dominés par le sort des Roms, des gens du voyage et la question de l’identité nationale.

Lire la suite »

\\ Mots Clés : , , , , , , ,