27 mar 2015

Comment_Malraux-est_devenu_MalrauxRaoul Marc Jennar raconte et décrypte comment André Malraux construit la naissance de son engagement politique. Parti en Indochine, André Malraux est passé de la plus totale indifférence politique à l’engagement révolutionnaire et humaniste.
Que s‘est-il passé pendant ces 26 mois ?

Ce livre explore un aspect délaissé de la vie de Malraux :
son cheminement vers la conscience politique et la défense de la dignité humaine partout où elle est écrasée. Un éclairage essentiel sur cette tranche de vie trop peu connue et pourtant décisive pour comprendre son œuvre et son action.

Raoul M. Jennar a participé à l’appareil critique du tome II des Œuvres complètes de Malraux dans la Bibliothèque de la Pléiade.
Pour toute commande avant le 18 avril 2015, 25% de remise
12,00 euros au lieu de 16,00 euros. 218 pages – 32 photos
capbearedition.comcapbearedition@wanadoo.fr
1325 avenue de la Salanque 66000 Perpignan – 06 03 84 21 89

27 fév 2008

Cliquez sur les couvertures pour voir ces ouvrages

couverture _GMT_thumb Khieu Samphan et les Khmers rouges 30 ans depuis Pol Pot
Europe : La trahison des élites Menaces sur la civilisation du vin Quelle Europe après le NON ?

Si vous voulez recevoir automatiquement ce
qui est arrivé de neuf sur le blogue, il suffit de s’abonner par email

\\ Mots Clés :

19 avr 2015

Sahra Wagenknecht fut, dès 1999, membre du Parlement européen, au sein de la GUE, la Gauche unitaire européenne, où elle représentait Die Linke, la gauche de gauche allemande. Elle est maintenant députée au Bundestag. C’est une autre voix de l’Allemagne, dans la digne lignée de Rosa Luxemburg. Elle contraste avec la politique de Merkel et de son satanique Wolgang Schäuble qui incarnent cette droite allemande impériale qui dicte ses choix à toute l’Europe.

Elle vient de prononcer un discours remarquable qu’il faut écouter et diffuser. Il est sous-titré en français.

15 avr 2015

En langue khmère, cela veut dire « bonne année » ! Et oui, ici, à Phnom Penh, c’est le nouvel an khmer. Et, cette année, il saisit les survivants de la tragédie dont ils furent victimes, d’un sentiment particulier. Car le 15 avril n’est séparé que de deux jours de ce terrible 17 avril où il y a quarante ans, en 1975, les hommes de Pol Pot entrèrent dans Phnom Penh. Le début de près de quatre années d’horreur absolue. Dans l’indifférence totale de la « communauté internationale », le pays tout entier fut plongé, pendant trois ans, huit mois et  vingt et un jours dans une des plus atroces des barbaries. Ne jamais oublier jusqu’où peut conduire la négation de la dignité qui est en chaque être humain. Aussi, tout à la joie du nouvel an, ici, on se souvient.

rmj

11 avr 2015

Il y a en France des millions de femmes et d’hommes qui luttent chaque jour tout simplement pour faire face aux besoins élémentaires de la vie. La pauvreté, l’exclusion, le chômage, la précarité frappent durement des victimes toujours plus nombreuses d’un système capitaliste qui ne connaît plus aucune entrave.

Et pendant ce temps-là, que voit-on ? Toutes les préoccupations, tous les efforts au plus haut niveau de l’Etat, au gouvernement et à la direction du PS sont tendus vers quoi ? Réunir une majorité sur une motion pour le congrès d’un parti. Et bien entendu, c’est cela qui préoccupe le plus la majorité des média. Et on nous présente comme un événement de première importance, digne de faire la une des journaux parlés et télévisés et les gros titres des quotidiens, le ralliement d’Aubry à la motion signée par Valls et Cambadélis !

Lire la suite »

08 avr 2015

La guerre, ce n’est pas seulement la lutte armée, c’est la lutte sans merci d’un groupe contre un autre, en vue de la domination de l’un par l’autre. Il en va ainsi, depuis l’aube de l’humanité, de la part de ceux qui exploitent la force de travail des autres. Ainsi, les archéologues ont trouvé en Egypte des tessons de poteries dont les hiéroglyphes indiquaient qu’ils avaient servi, 2000 ans avant notre ère, de tracts réclamant une hausse des salaires et de moins pénibles conditions de travail. C’est ce qu’on a appelé la lutte des classes. Aujourd’hui, chez les libéraux de droite bien entendu, mais avec plus de force encore chez ceux qui se prétendent de gauche, il est de bon ton de nier sa réalité.

Et pourtant ! Cette lutte est plus réelle que jamais. Mais avec des modes opératoires radicalement différents. Jusqu’aux lendemains de la Seconde guerre mondiale, l’opposition entre exploiteurs et exploités s’inscrivait dans le cadre des Etats. Et, en fonction des rapports de force, les résultats de cette opposition variaient d’un pays à l’autre. D’autant qu’au niveau national, à l’occasion des guerres, l’appel à « l’union sacrée » fut un puissant facteur de démobilisation des luttes sociales. L’espérance est alors dans le dépassement des cadres nationaux. De l’appel à l’union des prolétaires de tous les pays aux superbes articles 21 à 27 de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, c’est au niveau international que les progressistes placent tous leurs espoirs en 1945.

Mais la solidarité internationale ne va pas se réaliser dans le camp qui en a le plus besoin. C’est du côté du monde des affaires et de la finance que va se concrétiser cette convergence des intérêts, tandis que syndicats et partis politiques étiquetés à gauche s’avèrent incapables de créer et d’organiser, au niveau international, l’indispensable solidarité active.

Lire la suite »

08 avr 2015

Le lien vers un débat sur la Grèce et l’euro :

http://www.politis.fr/La-Grece-doit-sortir-de-l-euro,30701.html

04 avr 2015

On devrait pouvoir accuser la troïka de crime contre l’humanité ; il est urgent de poursuivre ces exécutants zélés de décisions criminelles et, avec eux, ceux qui les ont prises. Dans les statuts du tribunal de Nuremberg comme dans ceux de la Cour Pénale Internationale, il est clairement établi que nul ne peut se prévaloir d’un ordre reçu si cet ordre viole les droits les plus fondamentaux. Or, on se trouve en présence d’une violation des articles 22 à 27 de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme.

Lire cet excellent article :

http://blogs.mediapart.fr/blog/yves-faucoup/030315/faire-condamner-la-troika-pour-la-tragedie-grecque

04 avr 2015

Un entretien sur le lien suivant :

http://yonnelautre.fr/spip.php?article8596