Le blog

Bienvenue sur le blogue de Raoul Marc .

white64Il est propulsé par le CMS (Content Management System ou Système de Gestion de Contenu) WordPress qui fait partie de ce qui se fait de mieux en matière de moteur de blogue.
Libre
, ergonomique, respectueux des standards, il est également rapide à installer, simple à personnaliser et profite de nombreuses extensions et d’une communauté très active.
Grâce à un développement dynamique et ouvert, WordPress est un logiciel sécurisé. Complet et très accessible, il répondra aux attentes des blogueurs, mais également à celles des sites professionnels, grâce à son système de pages dynamiques.

Get MailVous pouvez vous abonner à la Lettre (Newsletter) du blogue et ainsi être prévenu par mail de chaque nouvelle publication.


 

Vous pouvez également vous abonner aux fils RSS du blogue, que cela soit pour les publications ou pour les commentaires.

Imprimer Imprimer Mots-Clés (Tags) : , ,

95 Réponses pour “Le blog”

  1. Michel GROS a dit :

    L’idée d’un bloc européen n’est pas une idée révolutionnaire. Elle n’est pas une idée POUR les révolutionnaires. Auprès des révolutionnaires, le NPA vient définitivement de se discréditer. D’abord par le biais de sa participation à cette pantalonnade démocratique, ensuite par le biais du manque total de démocratie interne par lequel il s’y est engagé.
    Cette participation ridiculise les déterminations, que j’imagine plus profondes, de ceux qui, se déniant eux-mêmes, ont voté pour le NPA. Les organisations actuelles, qui se rendent visibles à la consommation comme des marchandises, s’imaginent parler à notre place les désirs qu ‘elles nous supposent. Elles se trompent. Elles feraient bien de se méfier du silence bruissant de “L’insurrection qui vient” … leur préparer un mauvais rêve.

  2. René de VOS a dit :

    Non, non ! L’idée européenne n’est pas morte ! Elle a seulement été confisquée par les capitalistes qui sont les plus grands prédateurs de toute l’histoire de l’humanité connue. Ceux qui, parmi nous, ont aujourdhui 60 ans et plus, se sont épuisés et sont profondément déçus de ne pas avoir pu obtenir plus que les quelques miettes que nous avons réussi à sauver de leurs griffes en 40 ans. Mais qu’importe, derrière nous monte une génération de futurs militants qui n’en pourront bientôt plus de cette situation de plus en plus risquée. Ils vont voir mourir beaucoup des leurs, et, là, le capitalisme s’effondrera : l’Europe des peuples se fera ! Je ne sais pas quand, mais je sais qu’elle est inévitable.
    Raoul s’est battu de toutes ses forces et, dans le sud est, il a réussi à faire entendre le NPA autrement que comme « le nouveau parti de Besancenot ».

    Il reste trop de vieux communistes qui n’ont jamais rien compris à l’internationalisme et il y a trop de jeunes socialistes qui rêvent de pouvoir. Il faut continuer à travailler. Ken Loach a raison, c’est la structure économique qu’il faut changer. Peu importe les résultats électoraux : nous avons des films, des livres, des DVD, des conférenciers. La solution pré-révolutionnaire est une vaste entreprise d’éducation populaire et il faut l’exploiter. L’histoire le dira : nous sommes dans une situation pré-révolutionnaire. Ne baissons pas les bras ! Laissons Raoul et les copains se reposer un peu, et à nous de reprendre le flambeau pour expliquer, montrer et expliquer et montrer encore et encore…

  3. Michel GROS a dit :

    Pour que l’idée européenne soit confisquée aux « révolutionnaires » (nous ?), il faudrait que cette idée soit une idée de « révolutionnaires ». Malheureusement l’Europe, au-delà de la légitime pacification de ses dirigeants guerriers, est une entreprise économique surgie de ces mêmes têtes guerrières et capitalistes. « L’Europe du charbon » serait donc pour toi cette belle idée pour laquelle les « révolutionnaires » devrait y aller ? J’avoue ne pas comprendre comment cette idée des nantis capitalistes peut trouver un écho dans la tête d’un anti-capitaliste. Mes presque 60 ans m’autorisent à penser que trop d’énergies se sont épuisées dans des combats qui n’étaient pas les leurs. Qu’elles ont perdu leur âme (révolutionnaire ?) dans des combats d’arrière-garde. Qu’elles n’ont pas entendu, dans ces 60 années passées, le meilleur des théories critiques de l’idéologie dominante. Qu’elles n’ont pas vu le meilleur des théories pratiques de l’autonomie révolutionnaire. Qu’elles se contentent aujourd’hui (par la fatigue de l’âge ?) des théories absconses de la fausse contestation. Qu’elles s’agenouillent devant le veau d’or qui porte aujourd’hui le nom d’économie. Qu’elles donnent quitus aux théoriciens de son aménagement acceptable que sont les écologistes, les décroissants et autres promoteurs d’un « new age » de la même chose. Qu’elles ont perdu toute volonté de faire taire les mots des marchandises et des politiciens qui aujourd’hui parlent à leur place. Qu’elles manquent cruellement de courage.

  4. NAUDIN Pierre a dit :

    @Michel GROS
    Bien que l’arithmétique électorale ne marche pas(6,4fdg +4,3npa+…= 11 % n’auraient pas forcément donné des sièges supplémentaires), nous(quand je dis nous je parle de la gauche de gauche) regrettons que le parlement européen soit privé de Raoul Marc Jennar, que, malgré les joutes verbales sur internet, j’ai toujours apprécié et lu et écouté les interventions, toujours censées quand il s’est agi de défendre le NON au Traité constitutionnel.
    Il y a un rejet des partis « institutionnels »(PCF). Va-t-on assister à un ralliement du PCF au PS, pour « sauvegarder » les postes des régions, départements, communes, etc, et venant de ceux-là-mêmes, opposés à MGB, qui ne voulaient pas du Front de Gauche .C’est ce que nous voulons absolument éviter pour une clarté politique : « il faut savoir perdre » pour gagner.
    C’est pour cette raison que j’ai voté Front de gauche, même si ce n’est pas la panacée.
    Malheureusement, le groupe GUE ne réunit plus que 33 députés.
    Il faut que les partis constitués(y compris le PCF) cessent d »exclure leurs « minorités », qui s’avèrent parfois être « une majorité » auprès de la population de base, pour construire cette majorité réellement de gauche que la population attend.

  5. Michel GROS a dit :

    Cher Pierre Naudin,
    Il semble que votre billet me soit adressé. Je m’excuse de n’en pas comprendre le sens qui ferait fonction de réponse à mon précedent billet. Je dois vous avouer aussi que, comme sujet de la population de base, je suis complètement hermétique à votre démonstration. J’ai une passion pour l’art culinaire, mais la cuisine politicienne agrémentée de pourcentage me parait sans saveur. Peut-être cela vient-il du non usage des épices où s’affadissent les ingrédients du « fast food politique » qui envahit nos assiettes, ou bien de la reconduction des mêmes recettes dont il semblerait que même les « révolutionnaires » se contentent.

  6. alfredolloza a dit :

    Cher Pierre Naudin,
    Ne pensez-vous pas parfois que le score très modeste de « la gauche de la gauche », comme vous dîtes, a un sens.
    L’ombre de l’électoralisme y est peut-être venu obscursir les volontés d’émancipations présentes et partout diffuses dans nos sociétés.
    Le devenir historique ne se réduit jamais à un résultat calculable comme disait quelqu’un.
    Beaucoup dans nos rangs même ont commis l’erreur de se présenter dans cette mise en concurence hasardeuse comme de possibles techniciens de l’administration de la chose européenne, ce qui ne revenait pas tout à fait à poser notre besoin d’un véritable et inédit gouvernement des hommes.
    C’est en définitive assez simple, à force de trop bien connaître les mouvements de la bête qu’on prétend affronter on finit soi-même par ne plus savoir se mouvoir autrement qu’elle…
    Possible que nombre de citoyens ordinaires qui avaient voté non à la bête se soient aperçus de la chose…

  7. NAUDIN Pierre a dit :

    Ce que vous dites est tout à fait exact, mais il y a deux solutions :
    -soit on fait un trait définitif sur l’ambition de modifier le rapport de forces dans ce pays et en Europe par des moyens démocratiques, en attendant un hypothétique « grand soir »
    -soit on essaye, avec ses « faibles » moyens de se battre partout sur les terrains qui sont à notre disposition, en essayant de convaincre le maximum de personnes, et c’est ce que, vous ou moi, nous faisons.

    L’électoralisme, c’est quoi?
    Si c’est continuer à pratiquer « le vote utile », tel que nos concitoyens le pratiquent à chaque élection, malgré les nombreuses trahisons de ceux qui le revendiquent, ca se fera sans nous.
    Si c’est essayer de « refonder » une gauche crédible, qui permettra aux citoyens de recommencer à croire en la gauche, alors oui.
    Le score modeste de la gauche de la gauche, vient tout simplement du fait que tous mouvements confondus(NPA, Front de Gauche, LO) , elle a insuffisamment convaincu les électeurs de gauche d’aller voter.

  8. Michel GROS a dit :

    Ceux qui parlent de « grand soir » sont ceux-là mêmes qui attendent au chaud de leurs organisations … « révolutionnaires ». Mais pour ceux qui n’ont jamais vu autre chose dans ces organisations partisanes qu’une vaste opération de contrôle des masses selon les critères de la démocratie bourgeoise, la preuve est enfin donnée de la validité incontestable de cette vision. De cet abrutissement, il ressort que “la révolution prolétarienne est entièrement suspendue à cette nécessité que, pour la première fois, c’est la théorie en tant qu’intelligence de la pratique humaine qui doit être reconnue et vécue par les masses”. Qu’aucune des organisations politiciennes actuelles n’est le lieu de l’organisation autonome du prolétariat. Que ces organisations deviennent visiblement ce qu’elles étaient essentiellement : le joug sous lequel le prolétariat peine à trouver les conditions de sa dissolution. Qu’elles deviennent, enfin, l’ennemi visible contre lequel, dans le mouvement de sa construction autonome, le prolétariat aura à se battre.

  9. alfredolloza a dit :

    Il se trouve, qu’on s’en réjouisse ou non, que le modèle de référence droite-gauche n’est plus du tout crédible en dehors des efforts désespérés d’une gauche moribonde et des tentatives courageuses mais peu convaincantes d’une gauche de la gauche pour revigorer l’objet moribond. Je ne me réjouis pas de cette faillite de la gauche, entendez-moi bien. Je la constate simplement avec des effets de brouillages très efficaces et de plus en plus nombreux de la social-démocratie comme de Sarko.
    Les discours et les « attitudes » actuels du NPA ne sont pas à mon sens de nature à faire se lever le brouillard derrière lequel les forces du capital s’activent avec une intelligence et une détermination que nous n’avons pas.
    Il n’y a pas d’autres biais que de faire rupture.
    D’abord avec nos propres héritages pour autant qu’à trop les conserver dans notre tire-lire ils ne fructifient guère comme on le voit.
    Un héritage c’est d’abord une chose qu’il faut s’approprier activement et puis il faut aussi tâcher de répondre à deux ou trois question:
    -qu’est-ce que je ne dois pas transmettre?
    -qu’est-ce que je ne peux pas transmettre?
    -qu’est-ce que je dois transmettre?
    Mais si l’on admet que, avec Mireille Berbesson, pour respecter les différences entre les sujets, « tout » ne doive pas être transmis, il faudrait avancer sur la nature de ce qui ne devrait pas être transmis ? Paradoxalement, ce que nous devons renoncer à transmettre, c’est ce à quoi nous tenons le plus : nos convictions les plus profondes, les valeurs qui nous tirent, les forces qui nous poussent.
    Cordialement

  10. Raoul Marc JENNAR a dit :

    Je suis désolé de ne plus être en mesure d’intervenir sur mon propre blogue. Depuis un mois, des problèmes a

  11. Raoul Marc JENNAR a dit :

    Je suis désolé de ne plus être en mesure d’intervenir sur mon propre blogue. Depuis un mois, des problèmes avec le serveur free me le rendent inaccessible.
    Le changement de serveur prendra quelques temps. Fort heureusement, les commentaires et débats peuvent se poursuivre.

  12. Clopeau a dit :

    Je vous approuve de quitter le NPA. Il ressemble à tous les partis qui substituent à une réflexion approfondie conduisant à une action conforme au but créateur de ce parti, le sentiment rassurant d’appartenir à un groupe de copains animés par un même idéal de justice, et dont on ne saurait se détacher sans trahir, ce qui autorise tous les bourrages de crane. C’est ainsi que la Révolution française a abouti à Napoléon, le national socialisme à Hitler, et le communisme à Staline. Quant aux partis où subsiste un peu de réflexion personnelle, on a des tendances qui se transforment en luttes de « leaders », lesquels ne s’unieront que « in extremis » pour profiter de l’étiquette commune favorisée par les habitudes des électeurs. Dans tous les cas, le « programme » se limite à des déclarations d’intentions, (souvent contradictoires) destinées à séduire plutôt qu’à convaincre. Finalement, on voit les socialistes qui hier nationalisaient les banques dès qu’ils accédaient au pouvoir, soutenir aujourd’hui une politique capitaliste mondialisée, à laquelle ils se sont abandonnés en 1983, sans s’en rendre compte, et dont il ne sera pas possible de sortir en gagnant le gouvernement de la France seule.
    Le NPA a fait naître un espoir….il n’est plus qu’un groupe désirant donner du pouvoir à Bezancenot (ce serait tout de même mieux que Sarkozy!)
    Maintenant, il faut réfléchir à un programme salvateur de réforme pour le FMI et l’OMC, et aux moyens de rendre l’ONU capable de soutenir une politique économique mondiale au service de l’Homme. Le mondialisme des volontés écologistes est un nouvel espoir….

  13. thalasso anglet a dit :

    J’ai mis en place des idées supplémentaires, donc je vais inclure un lien vers ce post (si OK) sur mon site.

  14. Jacques Roman a dit :

    Je confirme mon inscription.

    Cordialement. JR

  15. alain guillou a dit :

    Idée européenne ou pas, il y a plusieurs réalités européennes qui convergent vers une « autre Europe » que la CEE. La question n’est pas de « sortir de l’humanité » sous prétexte que celle-ci est dominée par des monstres, la question devient universellement partout de rendre aux incontournables conflits leur sens qui est celui sous-tendu par les luttes sociales de toutes sortes: l’indignation exprimée revendique un autre cours des choses , du local au global en passant par ces « réalités européennes ».

  16. Alain Guillou a dit :

    Retour sur un départ…Bien sûr, en tant que membre du PCF ma réaction ne fut que plaisir…Cependant, réflexion faite, ce « plaisir » était malsain: je souhaite que les militants du NPA dirigent leur organisation tout comme les militants de tout parti se voulant « révolutionnaire » …On en est loin, (partout), mais c’est « dans l’air du temps », enfin. Aujourd’hui les « indignés » semblent refuser d’être « récupérés », mais en même temps ils découvrent la difficulté à s’organiser sans chefs…et ils courent le risque de découvrir qu’il vaut mieux avoir d’une façon ou d’une autre « choisi ses chefs » plutôt que d’être dirigé en coulisse par « on ne veut pas savoir qui »…
    Les déclins et autres signes de difficulté des organisations « révolutionnaires » viennent toujours probablement d’un manque de « démocratie réelle  » en amont des combats à livrer sur le front des urgences politiques: les « penseurs » ont besoin de prendre leurs aises et sont souvent « en retard sur l’évènement »: on ne les prend plus comme « chefs », ou alors ils partent d’eux-mêmes…Tel fut le cas des « refondateurs » du PCF qui paradoxalement, en ayant pris le temps de « repenser Marx », ont découvert que « la précipitation des dirigeants est la cause de retards idéologiques ».
    La société capitaliste produit son climat culturel qui freine tant qu’il p(l)eut : il pleut des cordes pour se pendre! Les militants se veulent « citoyens majeurs et autonomes », cependant ils boivent comme des buvards la pluie en question, et rechignent quand un « intellectuel » leur tend un parapluie fictif permettant de mieux observer l’état du sol réel qu’il faudra bien fouler…Le paradoxe apparent c’est bien que la réalité n’est pensable que par l’intermédiaire d’une fiction ou d’une autre.
    Ne laissons donc pas le choix de cette fiction instrumentale à l’exclusivité des médias dominants si nous voulons reprendre prise sur « la réalité »…C’est donc à mon humble avis une raison suffisante pour tenter de s’approprier une nouvelle sorte de « forme partiS » …un « front de gauche élargi » ?

  17. nanougk33 a dit :

    Bonjour, j’ai eu votre lien au travers d’un blogueur du FDG sur un billet qui m’a interpelé. Je souhaite un débat passionné mais éclairé dans les semaines à venir. Bien cordialement Nanougk33

  18. Colas BREUGNON a dit :

    @Alain Guillou

    Bonjour.

    J’ai une question personnelle à vous poser.

    Pouvez-vous prendre contact par mel avec moi ?

    Merci !

    colas.breugnon71@laposte.net

  19. Global Network Live a dit :

    Bonjour a tous et à M.Jennar,

    J’ai était très heureux de voir votre site et vos rédactions !
    D’une qualité de recherche journalistique pertinente.
    Vous avez de bon contacts, ou de bon reflex de recoupements d’informations pour valider vos news surtout sur des points aussi sensible.

    Me suis donc inscrit, et je mettrait vos flux (rss) d’information (news) sur notre site, rien de mieux pour ne pas déformer et plagier vos écrits.

    Cordialement,

    Global Network Live / Gomes Michel

  20. AUSSEUR Robert a dit :

    Je vois le faux débat , sortes de procès que le NPA , lance contre le PG ……….entres-autres = Je ne sais si je vais les mettre tous d’accord (?)
    Ayant une origine de classification et de militantisme , on va dire : Niveau collège 1 , j’observe que personne , je dis bien personne , quelque soit sa référence au monde ouvrier , ne s’est opposé à l’écrasement économique , social ….du « monde » ouvrier !
    Les somptueuses hiérarchisations = Type suite des conflit sociaux , ayant toujours étés suivis de reprises de travail , négociées , signées , ont comporté des majorations de salaires , distribuées en % , des accords sociaux somptueusement hiérarchisés , le fric des institutions largement détournées aux profits des cadres (Après : on nous explique que les antis-cadres , sont d’origine jalouses ) ……………Bref écrasement des non cadres , par le mouvement syndical , relayé par tout ce que nous connaissons de partis , se réclamant aussi de l’anti-capitalisteme = Qui ont largement contribué à nous « conduire » à occuper une place , dans les trois premiers pays au monde , pratiquant les plus viles , abjectes ………différences de revenus = Accompagnée d’une exclusion quasi complète du monde ouvrier de toutes les instances de pouvoirs politique !
    Ce n’est sans doute pas une saine solution de voter FN , mais : Ou sont les véritables ennemis des intérêts du monde ouvrier ?
    Robert AUSSEUR

  21. Raoul Marc Jennar a dit :

    Il va de soi que ce blog est ouvert à toute dénonciation de l’abandon du monde ouvrier par ceux-là mêmes dont la mission historique est de le défendre. Mais en aucune façon, la réponse ne peut être le soutien au FN et à ses thèses qui sont aux antipodes des valeurs humanistes et universalistes qui fondent la défense du monde ouvrier, en France, en Europe et dans le monde.

  22. Pectine a dit :

    Bonjour,
    Connaissez-vous le blog « Pectine Actualités » ? Il vous propose depuis deux ans des nouvelles de Fukushima et du nucléaire, dans une publication hebdomadaire.
    Vous pouvez aussi recevoir un message vous prévenant de la mise en ligne des dernières nouvelles . La publication a lieu en général le Lundi soir ou le Mardi de la semaine suivante.
    Vous pouvez aussi me donner l’adresse électronique de personnes qui souhaitent recevoir mon message, et diffuser l’adresse du site. Merci.
    Cordialement.

    Pectine
    http://pectineactualites.wordpress.com/
    et par : http://lesveilleursdefukushima.blogspot.com/

  23. LISON Pierre a dit :

    Bonjour Monsieur Jennar, j’ai assisté hier soir à Villeneuve de Berg à votre conférence sur les dangers du GMT. Je n’ai pu vous le dire de vive voix hier, mais je souhaite vous féliciter pour la clarté et la didactique de votre conférence et vous remercier de tirer de façon très active la sonnette d’alarme, afin qu’un maximum de citoyens soient informés de ce qui les attend, et que des réactions nombreuses voient le jour afin d’influer sur les avis des décideurs européens. Je recevrai sans doute les documents que vous avez promis hier par voie de courriel. Merci encore. Pierre LISON

  24. Raoul Marc Jennar a dit :

    Grand merci.

  25. Lieber a dit :

    J’avais déposé sur la liste mon email, afin que vous puissiez m’envoyer les 3 feuilles résumant votre conférence sur le GMT à Florac. J’espère pouvoir faire passer tout cela à un maximum de gens. Encore merci pour vos lumières et la qualité de votre exposé.
    Bien cordialement, Marie-Christine LIEBER.

  26. Raoul Marc Jennar a dit :

    Si vous ne l’avez pas reçue, c’est que votre adresse m’est revenue faut d’avoir été écrite correctement. Je vous envoie de nouveau les documents. Bien cordialement.

  27. Dat a dit :

    Monsieur Jennar bonjour,

    J’ai écouté avec beaucoup d’intérêt la vidéo de votre conférence dans le Morbihan sur TAFTA ou le GMT. J’aimerais, si possible, avoir le résumé de 13 ou 14 pages que vous proposez à vos auditeurs. Par ailleurs, je trouve la motion du conseil municipal de Besançon est une action positive qui pourrait être généralisée au niveau de conseils généraux. Je pense proposer une action similaire au président de mon conseil général dans le but d’obtenir au moins la transparence de ces négociations ; l’arrêt me paraissant improbable tellement Bruxelles et notre gouvernement sont plus que favorables.
    Je vous remercie. Bien cordialement.

  28. RUEDA Carmen a dit :

    Bonjour,
    Suite à votre conférence sur le GMT à Alès, j’avais déposé sur la liste mon e-mail, afin que vous puissiez m’envoyer les 3 feuilles la résumant.
    Certainement l’adresse n’était pas bien lisible ; la voici donc à nouveau : julie.villanova@wanadoo.fr
    Merci d’avance.
    Cordialement,
    Carmen Rueda

  29. Raoul Marc Jennar a dit :

    J’envoie aujourd’hui même.

  30. Raoul Marc Jennar a dit :

    Je vous envoie ce que j’envoie à ceux qui assistent à mes conférences.

  31. Corge a dit :

    je vous envoie mon mail qui n’était peut-être pas lisible inscrit au Liu-dit le 1er avril.Merci pour votre action.Nous relayons le message.

  32. Raoul Marc Jennar a dit :

    Ce sera envoyé aujourd’hui même.Cordialement.

  33. Gherman Helene a dit :

    Cher Monsieur,
    Votre calendrier vous autoriserait-il à venir parler du GMT à une assemblée fournie de responsables d’associations et de collectivités ainsi que de cultivateurs
    au beau milieu de la Vienne, en Vals de Gartempe.
    L’idéal bien sûr serait avant le 25 mai.
    Il me parait capital de faire comprendre les enjeux de ce traité ici en campagne où les idées sont encore très confuses par rapport à l’Europe.
    Merci d’avance de votre réponse.
    Hélène Gherman

  34. Sixto DIAZ a dit :

    Je ne dirai qu’un seul mot mais il est en espagnol : OLE

  35. Raoul Marc Jennar a dit :

    Merci de l’invitation. Je suis désolé, mais comme vous le constaterez sous peu, je n’ai plus aucune disponibilité en avril-mai. En septembre-octobre, si vous le souhaitez.

  36. citoyen a dit :

    que faire en Europe contre le GMT comment agir , quel sont les options autre que celles proposer pour la France par des motions comme lu précédemment
    nous somme face a des réactions du monde associatif qui propose et manif et petition vers nos dirigeant et les députés ( nouveau) européen

    mais n y a t il pas plus concret a proposer au citoyen que l ICE (initiative citoyenne européenne) ou des manifestations ( qui sont de belle sonnet d alarme citoyenne au début d une action )
    mais il est temps d agir et par quel moyen a votre avis sur ‘le contre’ GMT
    tant pour modifier ou l annulé
    merci

  37. Raoul Marc Jennar a dit :

    Je ne propose pas l’ICE qui est une duperie puisque, en fin de compte, la Commission en fait ce qu’elle veut. Je propose un large partage de l’information pour que les gens deviennent des convaincus à leur tour en capacité d’être convainquant pour pouvoir exercer sur les élus la pression la plus forte et exiger d’eux qu’ils dénoncent ce projet de traité.Il ne s’agit en aucune façon de modifier le GMT. Il est inacceptable comme tel puisque sur tous les points il sera nocif pour les peuples. Il faut exiger son abandon. Pour y parvenir, il faut qu’une masse critique de citoyennes et de citoyens s’approprient le projet et fassent connaître par tous les moyens à leur portée qu’ils n’en veulent pas. Il y a urgence que les confédérations syndicales qui défendent vraiment les salariés (je ne parle donc pas de la CFDT, véritable syndicat vertical vendu au patronat) se mobilisent à leur tour. Bonne nouvelle, à Toulouse, le 3 juin à 18H, à la Bourse du Travail, grande réunion de formation de militants syndicaux au GMT. Avant cela, il convient de harceler les candidats aux européennes pour vérifier s’ils connaissent le contenu du mandat européen de négociation et quelles sont leurs intentions s’ils sont élus lorsque le résultat de la négociation leur sera soumis, eux qui ont désormais le pouvoir d’accepter ou de rejeter un tel traité.

  38. sylvie marchand a dit :

    Monsieur,
    J’ai lu vos arguments pour convaincre de voter Front de gauche le 25 mai.
    Le fait que le parlement puisse refuser est important mais ne peut suffire car contrairement au parlement français, il ne peut proposer.
    Je demeurais cependant interrogative en songeant aux dockers mais l’importante grève n’aurait-elle pas contraint de toutes façons à changer ce qui était prévu et aussi n’est-ce pas pour cela seulement que le parlement a refusé?
    Par ailleurs, rien ne prouve que l’abstention augmente le vote du FN et de toutes façons, n’étant pas « politicienne » mais simple citoyenne, j’agis selon mes idées et non par manœuvres. C’est ainsi que j’ai voté NON en 2005. Votre position de demander de voter me rappelle les Socialistes qui, à l’époque, demandaient de voter OUI en disant qu’ainsi, ils changeraient « par l’intérieur »…No comment…
    Mes sincères salutations
    Sylvie Marchand

  39. Valérie Bugault a dit :

    Bonjour monsieur Jennar,

    Tout d’abord merci pour les informations que vous diffusez sur le GMT (TAFTA…), il y a bien d’autres traités scélérats en cours de négociation…
    Les traités de libre échange ont toujours été la version économique de la volonté hégémonique anglo-saxonne et plus spécialement américaine ; il y a de très bonnes conférences de François Asselineau sur cette question.
    Par ailleurs, je souhaite insister sur quelque chose que vous connaissez mais dont chacun doit être parfaitement conscient pour comprendre son environnement : les TAFTA, TISA et autre AECG ne sont que la continuité logique des traités européens => à cet égard, je vous invite à regarder ceci : https://m.youtube.com/watch?v=grRsDMKXWbQ
    Bien cordialement,
    Valérie

  40. bigou a dit :

    Bonjour,
    J’habite Pau.
    J’achetais jusqu’à peu les amandes en vrac chez l’épicier du quartier arabe, pensant qu’elles venaient d’Espagne.
    Je me suis rendue compte qu’elles étaient importées des USA.
    Je suis allée au marché d’Irun, en pays basque espagnol; les amandes venaient aussi des USA!!!
    Quand je pense que nos voisins espagnols sont dans une crise plus sérieuse que la nôtre, que ce marché faussé par les subventions américaines vont faire plonger les cultivateurs d’amandiers espagnols. Et l’article 10 du GMT comme vous le précisez dans votre livre ne va que renforcer, pérenniser cette tendance.
    Que font nos politiques? Pourquoi le manque de démocratie peut-il être aussi flagrant sans pour autant soulever des révoltes efficaces?
    De toutes façons, merci pour ce travail de simplification pédagogique destiné à l’information et le réveil des consciences.

  41. DAUTEL a dit :

    MADAME OU MONSIEUR

    LE PROJET DE TRAITE TAFTA AURA D’ÉNORMES CONSÉQUENCES……

    LA QUESTION FONDAMENTALE N EST CE PAS A LA MAJORITÉ DES PEUPLES EUROPÉENS DE DÉCIDER DE LEUR AVENIR….

    COMMENT FAIRE POUR AVOIR DES DÉBATS A LA TÉLÉVISION.

    COMMENT RELAYER LES INFORMATIONS……

    COMMENT RECUEILLIR DES MILLIONS DE SIGNATURES AFIN
    D EXIGER SOIT LA SUPPRESSION DU PROJET OU DE DEMANDER
    UN RÉFÉRENDUM…

    LA CONSTITUTION PRÉVOIT QUE LA SOUVERAINETÉ NATIONALE APPARTIENT AU PEUPLE

    QUOI DE PLUS DÉMOCRATIQUE QU’UN RÉFÉRENDUM.

  42. Raoul Marc Jennar a dit :

    Je voudrais ajouter ceci : les traités que vous citez sont tous dérivés des accords de l’Organisation Mondiale du Commerce et l’UE, qui est signataire de ces accords (et est la seule à avoir le droit de vote à l’OMC, à l’exclusion des 28 Etats),pousse à leur extension à travers ces traités. Mais elle n’est pas la seule et il ne faut pas oublier le rôle plus qu’important des USA.

  43. Georges Pons a dit :

    Attention !!! Pour que RMJ me demande, à 14 h 22, par mail à destinataires « confiance.adieu » + CCI; si je vais bien, ce qui est légitimement le cadet de ses soucis, ça sent le piratage …

  44. Raoul Marc Jennar a dit :

    Oui Georges, mes deux adresses yahoo et gmail ont été piratées. Je n’y ai plus accès et je ne suis évidemment pas l’auteur de tout message envoyé sous mon nom depuis le 17 août. Désolé pour la perturbation de votre messagerie.

  45. Guillou a dit :

    TAFTA est-il vraiment dénoncé par le Gvt. français ou bien les négociations sont -elles redevenues encore plus secrètes ?

    Amitiés
    AG

Répondre