18 Jan 2012

Dans un pays où l’eurolâtrie bêlante tient lieu de prêt-à-penser sur toutes les questions européennes, où l’affairisme généralisé s’accommode parfaitement des reculs démocratiques et du démantèlement des fonctions régulatrices et redistributrices de l’Etat, une voix vient de rompre l’omerta qui plombe en Belgique toute critique sur les orientations et le fonctionnement des institutions européennes.

Le ministre Paul Magnette, qui fut directeur de l’Institut d’études européennes de l’Université de Bruxelles (un des plus prestigieux centres de recherche et d’enseignement sur la construction européenne), dont seize ouvrages savants témoignent de son attachement à l’union des peuples d’Europe, a eu le courage de dénoncer certaines dérives de la construction européenne. Ce qui lui vaut, un tir groupé de critiques acerbes de la part de l’establishment politico-médiatique, les sarcasmes du porte-parole de la Commission européenne et le désaveu de ses collègues et du Premier ministre.

Et pourtant, il persiste. Et on ne peut que lui donner raison dès l’instant où, refusant tout dogmatisme, on pratique un libre examen des politiques et des pratiques de l’U.E.

Lire la suite »

\\ Mots Clés : , , , ,

08 Fév 2011

Bruxelles Bureau européen

L’association Finance Watch est en cours de création pour apporter une contre-expertise

Pascal Canfin croise les doigts. L’eurodéputé Vert se bat depuis des mois pour la mise en place d’une sorte de  » Greenpeace de la finance  » : une association baptisée Finance Watch dont la mission serait de faire contrepoids au puissant travail de lobbying des géants du secteur auprès des institutions européennes. Les eurodéputés et les organisations non gouvernementales (ONG) qui soutiennent la genèse du projet devaient en discuter les modalités, jeudi 3 février, à Bruxelles lors d’une réunion au Parlement européen.

Cette nouvelle organisation devrait être lancée d’ici au 1er janvier 2012.  » L’idée est de développer la contre-expertise, la communication et le lobbying pour ne pas laisser le champ libre aux seuls professionnels du secteur quand il s’agit de réguler leurs activités « , explique Pascal Canfin, dans son bureau du Parlement européen, à Bruxelles.

Lire la suite »

\\ Mots Clés : , ,

15 Mar 2010

Une étude met en lumière l’échec de l’enregistrement volontaire ; les représentants de l’Union européenne et les députés européens sont appelés à ne plus rencontrer de lobbyistes non enregistrés.

Bruxelles, le 11 mars 2010 – Presque deux ans après le lancement du registre facultatif pour la transparence du lobbying de la Commission européenne, une étude publiée aujourd’hui par ALTER EU [1], l’Alliance pour la transparence et la réglementation du lobbying et l’éthique en Europe, révèle que 60% des agences de lobbying présentes à Bruxelles ne sont toujours pas inscrites. La coalition appelle les représentants de la Commission, notamment le Commissaire européen responsable des relations inter-institutionnelles et de l’administration, Maroš Šefc(ovic(, ainsi que les députés européens à ne plus accepter de s’entretenir avec des représentants d’organisations non enregistrées. [2]

Lire la suite »

\\ Mots Clés : , , ,

06 Nov 2009

Alors que depuis plus de trente ans maintenant l’imposition de la flexibilité dans l’organisation du travail a conduit à une forte dégradation du statut des travailleurs de la fonction publique et du statut des travailleurs salariés du secteur privé, ainsi que de leurs conditions de rémunération, une offensive encore plus profonde contre le droit du travail s’est mise récemment en place et s’amplifie d’année en année depuis que la Commission européenne en 2005 a décrété qu’il était nécessaire de « moderniser le droit du travail ». Depuis lors, tant à travers des mesures nationales (comme les diverses réformes en France qui ont déstabilisé le code du travail en profondeur) que par le biais d’interventions de l’Union européenne, les droits les plus centraux constituant le cœur même du droit du travail et du droit syndical ont subi des attaques puissantes, indignes de systèmes politiques qui se réfèrent à la démocratie.

Lire la suite »

\\ Mots Clés : , , , , ,

14 Juin 2008

C’est un vendredi 13 que nous apprenons qu’au pays du trèfle à quatre feuilles, le peuple a exprimé son rejet non pas de l’union des peuples d’Europe, mais d’une Union européenne qui détruit les avancées démocratiques et les acquis sociaux, qui met les Européens en concurrence les uns contre les autres, qui pousse à la mondialisation néolibérale dans les enceintes internationales et dans les relations bilatérales.

Ce qui est en cause, ce qui est au cœur du débat, c’est la réponse à la question : l’Europe pour quoi faire ? Pour renier les valeurs communes ou pour les protéger et les approfondir ?

Lire la suite »

\\ Mots Clés : , , , , , , , , ,

03 Juil 2007

europe_drapeau.jpgLe JdM de la semaine passée a fourni un large compte-rendu des résultats du sommet européen. Je voudrais revenir sur deux aspects, étant entendu que nous sommes au début d’une négociation qui, même si le mandat donné à la conférence intergouvernementale est fort précis, peut laisser place à des interprétations sur lesquelles je reviendrai.

Lire la suite »

\\ Mots Clés : ,

10 Avr 2007

caton.jpgQuand je consacre cette chronique à une proposition de la Commission européenne, presque chaque fois – pas toujours mais très souvent – j’ai envie de reprendre la célèbre formule de qui terminait ses discours à propos de Carthage par les mots « delenda est Carthago». Il faut détruire… la Commission européenne.

Lire la suite »

\\ Mots Clés : ,