13 Jan 2011

En 2005, le premier ministre du Liban, Rafic Hariri, un homme d’affaires très lié à l’Arabie saoudite, est tué lors d’un attentat à Beyrouth. Immédiatement, Jacques Chirac, très proche du millionnaire libanais (dont il occupe actuellement un appartement quai Voltaire à Paris) et Georges W. Bush désignent la Syrie comme commanditaire de l’attentat et font adopter par le Conseil de Sécurité une résolution créant un tribunal spécial chargé d’identifier, de mettre en examen et de juger les auteurs et les commanditaires de cet attentat.

Cette décision a surpris de très grands spécialistes du droit pénal international. Ainsi l’article publié dans Le Monde diplomatique d’avril 2007 par trois éminents juristes, Géraud de Geouffre de La Pradelle, Antoine Korkmaz et Rafaëlle Maison, « Douteuse instrumentalisation de la justice internationale au Liban ». En effet, pour la première fois depuis la création de l’ONU, un tribunal pénal international ad hoc est créé non pas pour juger des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité ou des crimes de génocide. Mais d’un assassinat politique. Un assassinat comme il y en a eu, hélas, des centaines, sinon des milliers depuis 1945. Rares sont ceux qui ont connu des suites judiciaires.

Lire la suite »

\\ Mots Clés : , , , , ,

26 Nov 2010

Suite à l’assassinat du Premier ministre du Liban Rafic Hariri, en 2005, sous la pression de Jacques Chirac et de Georges W. Bush, le Conseil de Sécurité de l’ONU a créé un « tribunal spécial pour le Liban (TSL). »

Grande première : alors que le recours à des tribunaux pénaux internationaux était jusque-là réservé aux trois grands crimes majeurs (crime de guerre, crime contre l’humanité, génocide), pour la première fois, une juridiction pénale internationale est mise en place pour un assassinat politique. Un signe supplémentaire de l’instrumentalisation de l’ONU et du droit à des fins partisanes. Pourquoi pas un tribunal pénal international pour l’assassinat de Patrice Lumumba, celui de Ben Barka, celui d’Amilcar Cabral, trois cas dans lequel l’implication d’une puissance é trangère était patente ? Sans même citer tous les autres assassinats politiques qui, hélas, n’ont pas manqué depuis la création de l’ONU. Jamais non plus n’a été ne fut-ce qu’envisagée la création d’un tribunal pénal international pour juger la politique israélienne systématique d’assassinats ciblés à l’étranger.

Lire la suite »

\\ Mots Clés : , , , ,

29 Jan 2009

par Nadine Rosa-Rosso

(nadinerr@gmail.com)

Intervention au Forum international de Beyrouth pour la résistance, l’anti-impérialisme, la solidarité des peuples et les alternatives, le 17 janvier 2009

La question clé de ce forum est celle de l’appui aux résistances à l’impérialisme, partout dans le monde. En tant que militante communiste belge indépendante, je voudrais aborder uniquement le problème de la gauche européenne sur cette question.

Les manifestations massives dans les capitales et les grandes villes européennes pour soutenir le peuple de Gaza viennent de mettre encore une fois en évidence le problème central : la toute grande majorité de la gauche, y compris les communistes, accepte de soutenir le peuple de Gaza face à l’agression israélienne mais refuse de soutenir ses expressions politiques, comme le Hamas en Palestine ou le Hezbollah au Liban. Non seulement la gauche ne les soutient pas, mais elle les dénonce et les combat. Son soutien au peuple de Gaza se situe sur le plan humanitaire et non sur le plan politique.

Lire la suite »

\\ Mots Clés : , , , , , , ,

19 Jan 2009

Voici ces règles que tout le monde doit avoir à l´esprit lorsqu´il regarde le JT le soir, ou quand il lit son journal le matin. Tout deviendra simple.

Règle numéro 1 : Au Proche Orient, ce sont toujours les Arabes qui attaquent les premiers et c´est toujours Israël qui se défend. Cela s´appelle des représailles.

Règle numéro 2 : Les Arabes, Palestiniens ou Libanais, n´ont pas le droit de tuer des civils de l´autre camp. Cela s´appelle du terrorisme.

Règle numéro 3 : Israël a le droit de tuer les civils arabes. Cela s´appelle de la légitime défense.

Lire la suite »

\\ Mots Clés : , , , , ,